Avertir le modérateur

20/11/2009

La lumière est venue de Thierry Henry!

Il n'y avait guère qu'un humoriste intellectuel (et inversement) comme Pierre Desproges pour penser et oser dire, en son temps, que les footballeurs sont de gros cons décérébrés. [1]
Supportés par une bande de boeufs au QI d'huître (et inversement bis), dont la principale occupation serait de répèter, en beuglant et sans les comprendre, des slogans braillés par leurs meneurs, eux-même fort dépourvus en matière d'intelligence (lorsque le coup d'envoi fût venu).

Et il faut bien reconnaître qu'au vu des derniers JT qui font peur, (le soir, devant la soupe notamment) que Monsieur "Rions intelligent mais pas avec n'importe qui, y'a des limites" semblait avoir footrement raison.

Entre les "ennemis" [2] du camp adverse écrabouillés à grands coups de pare-chocs et ceux qui foutent la ville à feu et à sang après le match (sans oublier les gros cons qui tendent le bras façon salut néo-nazi "Adolf reviens ils sont pas comme nous"), il y avait de quoi penser, comme ça, de prime abord, qu'il n'avait pas tort, le bougre.

 

Fafs.jpg


Mais...
Mais, vient d'avoir lieu le match "France-Irlande".
Celui-là même dont la victoire devait Nous assurer l'accession à la coupe du monde, (saint graal moderne bien que simplement sportif), le menton haut, l'oeil humide durant l'hymne nazional.

Match dont tu ne peux être sans connaître le triste dénouement.

Ou bien il convient urgemment de règler ton téléviseur, ton poste de radio, ta connexion internet.
Ou de te mettre à t'intéresser aux zinfos, tout simplement.
D'ailleurs, si tu n'aimes pas le foot, ni ne regarde religieusement les zinfos, saches que c'est grandement suspect, au passage.

Mais admettons que tu fasses partie des mauvais citoyens sus-évoqués, et ne te laissons pas dans une ignorance crasse, avant que de t'envoyer la maréchaussée (c'est pour ton bien, n'en doutes point. Pour le salut de ton âme forcément déviante. Tu le reconnaîtras une fois rééduqué. Si,si.):

Thierry Henry, capitaine de l'équipe de France de football (chérie), a triché!
Et c'est cette tricherie qui permet à l'équipe de France (chérie) de jouer la coupe du Monde 2010.



Main de Thierry Henry contre l'irlande, 18/10/2009
envoyé par garath31. - Découvrez les dernières vidéos de sport.

 

Et le supporter français moyen de se sentir honteux.
Merdeux.
INDIGNE.

Et de s'apprêter à suivre, l'écharpe tricolore en berne, le chant guerrier en sourdine, l'évolution de son équipe nazionale en Afrique du Sud, la tête basse (comme le capitaine de ladite équipe).

Parce que Non, NON, mâ'ame Michu, en FranceFootball, on est DIGNE.
On ne joue pas avec les mains.
On ne vole pas.
On ne triche pas!

En un mot comme en cent, on RESPECTE les conventions.

Et c'est là, sur cet aspect précis de la polémique qui n'en finit plus de secouer, dans ses fondements même, la FranceFootball, que l'espoir renaît.

"La lumière est venue de Thierry Henry" aurait sans doute dit un autre Thierry (Gilardi, celui-ci), en son temps.
Réconcilliant, du même coup, les zintellectuels zumoristes et les hordes de supporters à vue basse qui se déplacent, foulistiquement, autour des stades.

Parce que si les "travers" du capitaine de l'équipe nazionale peuvent provoquer l'indignation d'un pays tout entier, au point que celui-ci ne se dresse fièrement pour défendre, de toute son âme, le respect des règles, des conventions, alors nul doute que le même pays ne manquera pas de se révolter, de s'indigner contre le viol permanent, en son sein, d'une autre convention, dont on fête aujourd'hui le vingtième anniversaire:

La convention internationale relative aux droits de l'Enfant.

Dont l'article 3 énonce, lui aussi, un nombre certains de règles fondamentales:

1. Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu'elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l'intérêt supérieur de l'enfant doit être une considération primordiale.

2. Les États parties s'engagent à assurer à l'enfant la protection et les soins nécessaires à son bien-être, compte tenu des droits et des devoirs de ses parents, de ses tuteurs ou des autres personnes légalement responsables de lui, et ils prennent à cette fin toutes les mesures législatives et administratives appropriées.

3. Les États parties veillent à ce que le fonctionnement des institutions, services et établissements qui ont la charge des enfants et assurent leur protection soit conforme aux normes fixées par les autorités compétentes, particulièrement dans le domaine de la sécurité et de la santé et en ce qui concerne le nombre et la compétence de leur personnel ainsi que l'existence d'un contrôle approprié.


Regles fondamentales qui sont bafouées, piétinées, régulièrement, journellement (et joyeusement de surcroît), par la politique d'immigration appliquée par M. Besson.
Qui lui est échue de M. Hortefeux.
Qu'il tenait lui-même de M. Sarkozy.

Ainsi, dans nombre de centres de rétentions français, en cette belle journée d'anniversaire de la convention internationale relative aux droits de l'Enfant, dans ce fier pays qui réclame à corps et à cris l'application stricte et MORALE des règles en vigueur, en matière de foutreball, sont maintenus enfermés pleins de petits nenfants, sous prétexte que leurs parents ne sont pas en règle, d'un point de vue purement administratif.

 

BebeReten.jpg


Et puisque nous en sommes à établir des parallèles, réclamons également dans ce domaine, le "recours à la vidéo".
Parce qu'il est vrai que sans images, dans nos sociétés zévolués surmédiatiques, point d'existence à un phénomène, même viscéralement révoltant.


Et puisqu'un pays entier se lève, le coeur au bord des lèvres, pour une main qui se tend (alors qu'elle ne devrait pas), ne doutons pas qu'il s'étouffera de rage à la vue de celles des gamins derrière les grilles qui, eux, la tendent légitimement.

Exhortons les journalistes à "promener" leurs caméras dans les centres de rétention de la République (de la Nouvelle France).
Enjoignons les à remplacer (avantageusement) les yeux des caméras de surveillance par ceux de leurs caméras à eux.

Le Peuple réclame, après tout, la preuve par l'image, persuadé que c'est là la garantie d'une Justice infaillible, sur un terrain de football.
Alors pourquoi pas sur celui du Droit des mômes?

Et si cela ne suffisait pas, remplaçons l'ONU par la FIFA.





[1] Bien évidemment, il le disait vachement mieux que ça.

[2] "L'ennemi est un con, il croit que c'est Nous l'ennemi alors que c'est lui." P. Desproges

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu