Avertir le modérateur

03/08/2010

TRES Bonne musique, EXCELLENTE boustifaille & COLOSSALE mauvaise foi

Chez "Affreux, Sale, Bête et Méchant", on est affreux, sale, bête et méchant.
Tu devais bien t'en douter, quand même.

Mais pas que.

Parce que nous sommes, également, de GROSSES feignasses du clavier lorsque l'été survient, de surcroît et particulièrement.

Du genre de cette espèce de fainéants qui croise, lors d'un mémorable périple ferroviaire (mais c'est une autre histoire...), un groupe d'allumés cévenols absolument et irrémédiablement géniaux, qui font le pari de lancer un festival musical à Sénéchas, en leurs (magnifiques) terres natales.

Le genre d'évènement dont nous aurions dû te parler avant qu'il n'ait lieu, si, justement, nous n'avions point été les larves qu'on vient de te décrire.

Afin de réparer cette impardonnable erreur, et parce que nous sommes d'une mauvaise foi totalement sans bornes (laquelle nous pousse, sans cesse, à user d'arguments tous plus capillo-tractés les uns que les autres), nous attirons ton attention sur le fait qu'en s'y rendant sans même t'en parler (égoïstement, donc), nous avons au moins pu juger de la qualité de l'évènement en question et, par là même, ne point t'imposer d'inutile déplacements.

Ce qui, en termes de mauvaise foi, représente une double performance, a minima:

1. Il n'y avait aucun doute sur le fait que la première édition du festival "Ceven'Up" serait d'excellente qualité, au vu de la programmation musicale de celle-ci, d'une part. Et organisée par si brillantissimes lascars, d'autre part, il n'eut pu en être autrement.

2. Nous tentons, par cet odieux mensonge, de te faire croire que c'est uniquement pour t'épargner une inutile transhumance, ami lecteur, que nous nous y rendâmes, en éclaireur. Ce qui devrait te permettre de juger des sommets de bassesse que peut atteindre notre fourberie, puisqu'au pire, tu eus profiter de cette somptueuse région qu'est le pays cévenol (comme chacun et chacune ayant eu la chance de s'y rendre déjà, le crie à chaque retour).

Nous te convions, donc, voire t'intimons l'ordre de te rendre audit festival, l'année prochaine, pour sa seconde édition. Ne discute point, c'est entendu, point barre.

Ce qui, d'ailleurs, tu pourrais en convenir, tout de même, devrait te laisser le temps de te préparer à ce voyage musico-éthylico-gastronomique, dans les meilleures conditions.

Et après avoir brillamment réussi à se dédouaner, donc, de tout sentiment de culpabilité quant au fait de ne t'avoir point prévenu, ne compte pas sur nous pour te dire que nous avons vu "Java" audit festival.
Et, qu'évidemment, c'était à tomber par terre tellement c'était bien.

Non, n'y compte point.

Pas plus que nous ne te dirons à quel point "Head Fish" fût gigantissime juste avant le passage de "Java".

N'y compte point bis.

Et ne crois pas que ce soit parce que nous sommes moins compétent en critiquerie musicologique qu'en matière de dégustation de bonnes choses cévenoles...

Que nenni.

Disons plutôt que lorsque la musique cause bien à ce point là, le mieux c'est encore de l'écouter:

 

 

 


Nous ne te parlerons pas, non plus, des diverses spécialités gastronomiques du coin dont nous avons pu nous délecter, qu'elles fût liquides ou solides.

Disons simplement que, depuis, la vue d'un bête panini nous tire des larmes de désespoir, flot lacrymal nourri par le souvenir d'un sandwich à la caillette, locale 'videmment, dont le secret de fabrication fût sans doute révélé aux charcutiers cévenols par quelque divinité du coin.

Que nenni.

Pas plus que nous te décrirons LE PLUS BEAU BAR DU MONDE, que même les new-yorkais nous envient.
(T'avais qu'à être là. Aussi. Faut pas déconner. Non plus.)

Allez, une photo, quand même:

LePluBoBarDuMonde.PNG

 

Tu conviendras donc avec nous, fatalement, qu'il te faudra bien te rendre à Sénéchas, l'année prochaine, pour la seconde édition du festival "Ceven'UP", si tout ce qu'évoque ce billet t'émeut.

Et on t'en reparlera, d'ailleurs.
A temps.

Que même, tu pourrais dire merci.

Et que t'auras aucune excuse de ne pas t'y trouver, cette fois.

 

 

 

 

 

 

 


(*) Edit du 06/08/10
: Suite au commentaire (judicieux) de l'ami Esperluette, ci-dessous, quant à l'absolue nécessité d'honorer bar  si magnifique avec aut' chose que du soda, la direction de ce blog souhaite rassurer ce dernier: "Oui, y'en avait aussi!"

 

Ceven'Up Festival: Edition 2010 from Pixel Actif on Vimeo.

(**) Edit du 23/08/10 (le dernier?): Suite à la précision (qui s'imposait!) du brillant commentateur, ci-dessous, une vidéo trouvée sur ChoseBook où, il faut bien l'admettre, du coup, il n'y a pas que des conneries. (Merci aRnO!)

Commentaires

Un bien beau bar, en effet... Il donne envie de déguster quelque chose de plus solide que du CevenUp... Heu ! je voulais dire du 7Up ou d'un soda tout aussi quelconque...

Écrit par : Esperluette | 06/08/2010

"(...)quelque chose de plus solide que du CevenUp..."

Y'en avait aussi! (Cf. Edit du 06/08/10, ci-dessus, l'ami!)

Écrit par : affreuxsale | 07/08/2010

Tout est dit !!!

Écrit par : aRnO | 17/08/2010

Merci !!!
Mais j'ai bien dû louper un ou deux trucs quand même.
Obligé d'y retourner l'année prochaine, du coup. :-D

Écrit par : AffreuxSale | 17/08/2010

Pour un souvenir, vous trouverez des vidéo en ligne sur facebook.

Je voulais préciser tout de même que cette aventure est née d'une grande collaboration entre une équipe de fondus Picards et d'une bande d'allumés Cévenols!

Merci à tout le monde!

Écrit par : aRnO | 23/08/2010

Précision qui s'imposait ;-) .
Un grand bonjour-merci aux fondus picards, pour le coup!

Écrit par : AffreuxSale | 23/08/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu