Avertir le modérateur

15/10/2010

France: Radicalisation du mouvement Etatico-patronalo-policier

En France, comme l'avaient prévu nombre d'observateurs, le mouvement en cours se radicalise.
L'envoyé spécial d'"Affreux, Sale, Bête et Méchant", nous a fait parvenir la retranscription intégrale (au péril de sa vie) d'un discours (secret) du chef des insurgés:
CheSarkovara.jpg

 

" Camarades dominants, Camarades patrons, Camarades banquiers, Chers bras armés et cervelles encasquées de la Révolution Ultra-Libérale,

Il est temps désormais, face à la surdité de la Rue, de radicaliser le mouvement.

Nous ne souhaitions évidemment pas en arriver là (ça coûte un bras, ces conneries), mais l'obstination du petit Peuple (de merde) nous y pousse inexorablement.

Son incapacité à comprendre que Nous, représentants et défenseurs de la classe dominante, ne renoncerons à aucun de nos fondamentaux acquis, les mènera à leur perte!

Gardez espoir!

Car comment imaginer, camarades, comment envisager; ne serait-ce qu'un instant; que ce formidable mouvement, initié naguère, ne prenne fin maintenant? Et que nous cessions, brutalement, de profiter du travail du petit peuple (de merde), faisant fructifier chaque centime d'euro que nous lui volons?

Ne pas voler le moindre centime d'euro qui peut l'être est tout simplement I-NEN-VI-SA-GEA-BLEEEEEEE, camarades!

C'est la ligne que nous suivons depuis toujours. Ensemble.

La destruction du système de retraite par répartition, engagée par nos aïeux, doit aller jusqu'au bout.

Le Capital ne renoncera pas!

Nous avions pourtant prévenu.

Le camarade Luc Chatel, ministre de la destruction de l'Ecole Publique, qui permettrait l'ouverture d'un nouveau marché à nos camarades directeurs d'écoles privées, avait pourtant été clair, lors de ses dernières déclarations: "manifester sur la voie publique est dangereux".

Face à l'obstination du petit peuple (de merde), je déclare solennellement, aujourd'hui que déplacer des poubelles sur la voie publique l'est devenu tout autant (bordel)!

Et je demande, également, solennellement, aux camarades CRS de ne plus tolérer que l'on puisse avoir l'apparente hauteur d'esprit de ne point répondre à leurs provocations.

La Lutte doit se radicaliser!

La Rue est sourde zéaveugle!

J'enjoins les camarades patrons, et plus particulièrement ceux des grands groupes, que nous avons toujours soutenu, au travers d'une politique sans cesse favorisant le Capital plutôt que le Travail du petit peuple (de merde), à durcir les intimidations contre les éventuels grévistes.

Je sais pouvoir compter en cela sur vos managers, qui ont opiniâtrement préparé le terrain en ce sens, formatant les esprits, façonnant ceux qui souhaitaient adhérer, et brisant ceux qui ne soutenaient pas la Révolution en marche.

Merci à eux.

J'appelle les camarades banquiers à maintenir la pression sur le petit peuple (de merde), au travers des nombreux outils qui ont été mis à leur disposition: découverts autorisés, agios, interdits bancaires, crédits en veux-tu, en voilà, et toutes ces armes affutées qu'ont pu leur fournir les artisans de la Révolution, afin que chacun des clients-salariés de leurs nobles établissements ne puissent mener quelque mouvement de grève que ce soit.

Camarades, unissons nos forces, Gloire au Capital, la Révolution Ultra-Libérale est sur le point de remporter l'une des batailles les plus importantes de toute son Histoire!

J'appelle, une nouvelle fois, les camarades CRS, à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que les manifestations à venir s'enveniment. Nos services de propagande travaillent, d'ores et déjà (et d'arrache-pied) afin de faire en sorte que ce soient les manifestants qui soient présentés comme dangereux.

Bien sûr, nous enverrons, de ci, de là, des agitateurs, dans le même but.

Et ce, dès les prochaines manifestations.

A bas le petit peuple (de merde), à bas les travailleurs!

Et vive la Révolution Ultra-Libérale, Vive la Nouvelle France et vive le Capital!"

 

Commentaires

La chienlit ne passera pas.
Quand allons nous nous débarrasser de ces syndicats qui mordent la main qui les nourrit ?
Revenons aux fondamentaux. Je vous offre un chant patriotique pour nous soutenir :
"President !
Nous voilà..."

Écrit par : Le CPE | 15/10/2010

Marche bien avec "Nicolas, nous voilà..." aussi.
Je soumets derechef cette brillante idée à nos camarades.

Et propose, d'ores et déjà, que les compagnies républicaines de sécurité entonnent dès demain ce doux air.

Écrit par : AffreuxSale | 15/10/2010

et oh le gars là, créer un blog sur 20 minutes, qui appartient )à TF1,et donc à m. Bouygues, le plus grand (sic) ami de notre sainte horreur du vide, j'ai nommé Nicolas S., t'a pas honte ? migre donc vers un blog plus libre ! tu contribues à enrichir ces cons !

Écrit par : GdeC | 16/10/2010

Je suis le ver à l'intérieur du fruit.
Et qu'a même pas honte.

Migrer?
Peut-être à l'occasion de la création d'une plateforme des blogs rouges?

;-)

J'ai vu ce matin que celle, créée par Annie, rassemblant les flux avait du mal à suivre.
Vous avez trouvé une solution?

Écrit par : AffreuxSale | 16/10/2010

je suppose qu'on doit entendre de tels propos au siècle...

Écrit par : des pas perdus | 19/10/2010

Oui.
Supposition juste.

Et encore, l'enregistrement ici retranscrit est une version édulcorée.
Serge Dassault lui-même a saigné du nez en écoutant l'originale.

Que nous ne pouvions diffuser, donc.

Merci de votre compréhension.

Écrit par : AffreuxSale | 20/10/2010

Dans l'Élite, on utilise davantage les termes de "bas peuple" et "plèbe".
Juste pour vous corriger.

Amicalement,
GC.

Écrit par : GC | 21/10/2010

Officiellement, seulement, cher GC, officiellement.
En Off, et dans les réunions confidentielles, non.

Je vous assure.

Amicalement?
Vous vous emportez, je crois.

Pas mal de choses semblent nous séparer, tout de même.

En même temps, j'apprécie l'effort.
Ca change des insultes.

Voire, ca r'pose :-D .

Écrit par : AffreuxSale | 21/10/2010

Dans les réunions comme vous dites, on emploi le sous-entendu évidemment.
Mais je vous assure que "bas peuple" et "plèbe" restent les plus distingués.
L'Élite parisienne des beaux quartiers est bien plus axée second-degré que vous ne le pensez.

D'ailleurs, je viens troller les gens de gauche quand je m'ennuie, n'y voyez rien de personnel.
Et je n'insulte pas pas la personne, mais ses propos.

Je suis aussi ami avec des communistes, anarchistes, donc pourquoi pas vous après tout.

On peut toujours continuer l'escrime écrite. Ça tue le temps.

Écrit par : GC | 21/10/2010

Je relève le défi.
Et vous avez l'air bien informé.

Ca peut servir.

Gaffe quand même, de simple troll vous risquez de passer à agent double.
Dangereux, surtout en ce moment!

Écrit par : AffreuxSale | 21/10/2010

"Mais 'est affreux ! Sale ! Bête ! Méchant ! Vous mordez donc la main qui vous nourrit !"

Mais Mr, c'est aussi celle qui nous frappe ! dans le dos... : http://gauchedecombat.wordpress.com/2010/10/25/retraites-qui-sait-ca-francois-laurence-guillaume-et-nicolas-main-dans-la-main/

Écrit par : GdeC | 26/10/2010

Avec Shérek le jaune, la trahison n'est jamais une surprise, en même temps.

Tout juste peut-on chercher à deviner le moment et la manière dont il va trahir...

Écrit par : AffreuxSale | 26/10/2010

J'adore
Merci pour vos billets percutants, et pourtant si joyeux !

Écrit par : Hermelise | 28/10/2010

Merci.

Ca fait du bien, particulièrement en ce moment, où blocages quotidiens, "allumages" de palettes et "brûlages" de pneus au p'tit matin prennent beaucoup de temps et d'énergie, au détriment du "blogage".

On essaie de continuer à être un peu joyeux aussi.
Pas facile avec la fatigue.
Et encore moins face à la violence du mépris qui nous est opposé.

Mais on lâchera rien, bordel!

Écrit par : AffreuxSale | 29/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu