Avertir le modérateur

28/01/2011

Moubarak dégage!

Reçu par mail ce soir, ce message A DIFFUSER.

Ce qui est une piètre (bien que rigoureusement indispensable) contribution au combat du peuple égyptien, certes.

Mais qui permet tout de même (également) de chier dans les droites bottes de tous ceux qui veulent faire taire le(s) Peuple(s).

Et y'en a.

 

"La population a été placée sous le régime de l'état de siège gouvernemental. Le régime de Moubarak a interdit Facebook, Twitter, et tous les autres sites Internet populaires.

L'internet est complètement bloqué en Egypte.


Demain, le gouvernement va bloquer le réseau 3 de téléphonie mobile. Certaines informations précisent que même les lignes fixes de téléphonie seront coupées demain, pour éviter tout suivi des événements.

La ville de Suez est déjà en état de siège. Le gouvernement a coupé l'approvisionnement en eau et en électricité. Les gens, y compris les enfants et les personnes âgées souffrent là-bas. Les patients dans les hôpitaux ne peuvent pas obtenir des soins médicaux urgents. Les manifestants blessés gisent dans les rues et la police anti-émeute empêche les gens de les aider.

Les familles des manifestants tués ne peuvent pas obtenir le corps de leurs fils pour les enterrer. Même situation dans le nord de Saini (El-Cheikh ville zoyad) et dans l'ouest de l'Egypte (Al-slalom). La police anti-émeute a réprimé les manifestants à Ismaïlia, Alexandrie, Fayoum, Shbin Elkoum, et au Caire, la capitale, dans de nombreux quartiers de la ville.

Le gouvernement se prépare à la répression contre les manifestants dans toutes les villes égyptiennes. Ils utilisent des bombes de gaz lacrymogène, des balles en caoutchouc, des produits chimiques comme le gaz moutarde contre les manifestants.

Plusieurs manifestants ont été tués aujourd'hui par les véhicules blindés de la police anti-émeute. Des fonctionnaires en civil portant des couteaux sont venus intimider les manifestants. Des bandes armées déployées par le ministère égyptien de l'Intérieur errent dans les rues du Caire et mettent le feu ... pour diaboliser les manifestants et justifier les brutalités policières et la torture d'État.

Tout cela a eu lieu au cours des trois derniers jours lors des manifestations pacifiques au Caire et dans d'autres villes. Maintenant, avec le silence suspect des médias locaux et le manque de couverture des médias internationaux, Moubarak et son gang bloquent tous les canaux qui pourraient dire au monde ce qui se passe.

Les gens qui appellent pour leur liberté ont besoin de votre soutien et votre aide. Allez-vous leur donner un coup de main?

Les militants sont en train d'inonder le net (YouTube et autres sites) avec des milliers de photos et des vidéos montrant des tirs de la police anti-émeute sur les personnes désarmées. La police a commencé à utiliser des munitions contre les manifestants. Une jeune fille de 15 ans a été blessée et un autre homme de 25 ans a reçu une balle dans la bouche.

Rien de tout cela n'est apparu dans les médias, et il va se passer encore plus de choses demain. Allez-vous garder le silence? Allez-vous vous taire face à toutes ces actions inhumaines et la cruauté ?

Nous ne demandons pas grand-chose, juste la diffusion de ce qui se passe."



"The people in Egypt are under governmental siege. Mubarak regime is banning Facebook, Twitter, and all other popular internet sites Now, the internet are completely blocked in Egypt.

Tomorrow the government will block the 3 mobile phone network will be completely blocked. And there is news that even the phone landlines will be cut tomorrow, to prevent any news agency from following what will happen.

Suez city is already under siege now. The government cut the water supply and electricity, people, including, children and elderly are suffering there now. The patients in hospitals cannot get urgent medical care. The injured protesters are lying in the streets and the riot police are preventing people from helping them. The families of the killed protesters cannot get the bodies of their sons to bury them.

This picture is the same in north Saini (El-Sheikh zoyad city) and in western Egypt (Al-salom). The riot police is cracking down on protesters in Ismailia, Alexandria, Fayoum, Shbin Elkoum, and Cairo, the capital, in many neighborhoods across the city.

The government is preparing to crackdown on the protesters in all Egyptian cities. They are using tear gas bombs, rubber and plastic pullets, chemicals like dilutes mustard gas against protesters.

Several protesters today have been killed when the armored vehicles of the riot police hit them. Officials in plain clothes carrying blades and knives used to intimidate protesters. Thugs deployed by the Egyptian Ministry of Interior are roaming the streets of Cairo, setting fire on car-wheels as means of black propaganda to demonize protesters and justify police beatings and state torture.

All this has been taken place over the past three days during the peaceful demonstrations in Cairo and other cities. Now, with the suspicious silence of the local media and the lack of coverage from the international media, Mubarak and his gang are blocking all the channels that can tell the world about what is happening.

People who call for their freedom need your support and help. Will you give them a hand?

The activists are flooding the net (youtube and other sites) with thousands of pictures and videos showing the riot police firing on armless people. The police started to use ammunition against protesters. 15-year old girl has been injured and another 25 year old man has been shot in the mouth.

While nothing of these has appeared in the media, there is more to happen tomorrow. Will you keep silent? Will you keep your mouth shut while seeing all these cruelty and inhumane actions?

We don’t ask for much, just broadcast what is happening.
"

17/12/2010

Kapital Holocaust

Ami lecteur (et inversement), ouvre grand tes sinus, et inspire profondément.

Ne sens-tu point ce léger parfum de chrysanthèmes, n'humes-tu pas cette petite pointe de naphtaline, subtilement teintée d'une infime fragrance de chloroforme qu'il y a dans l'air, en ce moment même?

Ami lecteur, ouvre grand tes yeux, et scrute l'horizon.

Ne vois-tu point venir à toi les hordes de soldats du revival?

N'as-tu point remarqué (ou alors tu le fais exprès) ami moqueur, la horde de non-morts (mais pas loin quand même...) qui déferlent présentement sur tes médias préférés (ou pas)?

Dans un grand rite sacrificiel aux dieux zAudience et 'Dimat, Presse, Télévision, sites du Ternet -parce que l'un d'entre eux s'y employa avant les autres et que cela s'avéra payant- versent tous dans la profanation de sépultures, dans le réveil surnaturel de quasi-morts, et autres incantations rituelles visant à ramener à la vie ce qui n'est plus. Ou PRESQUE plus.

Ce qui n'est plus médiatiquement, et ce qui ne va pas tarder à ne plus être civilement (et définitivement).

Une mode lancé par le président de la République en personne, qui, en cette funeste soirée du 6 Mai 2007, avait littéralement envoûté tous les accrocs à la naphtaline, adeptes de la Nostalgie et du "C'était mieux avant", en ramenant à la vie, l'inconscient, la chanteuse aux cheveux playmobil.

Ainsi doit-on s'envoyer, nauséeux; "paske c'est la modeeeee"; "du Sardou 2010" et du "Champ Elysées" du même cru (d'ores et déjà moisi).

Ainsi se murmure-t-il également qu' Hervé Vilard (si, si) serait sur le point de résurrectionner, carrément.

Idem en matière de septième art (?), où remakes dénaturants et suites insipides envahissent les écrans.

Le monde pubard, jamais en reste quand il s'agit de surfer sur la première vague venue, y va de son air d'antan itou avec le retour de deux vieux reacs aux hideuses accointances politiques monstres sacrés du grand écran (fraaaaaaaannnnnnnçais, monsieur), désormais VRP pour de fortunés (mais vulgaires) commerçants de parfum, milieu dans lequel, décidément, ça cocotte sévère le facho, ces derniers temps.

Sans parler des nouveautés musicales qui ne sont pas plus l'une que l'autre, au final, puisque celles-ci sont principalement constituées de repompages fadasses tout justes bons à être classés au "TOP daube deumiiiiiiile". Et encore.

Et que penser de l'actualité politique et sociale, où le bond en arrière est tel que l'on ne s'étonne même plus de croiser VGE (Chief mummies) à chaque détour de plateau télé, alors même que celui-ci adressait, à la France entière, son célèbre "Au revoir", il y a fort longtemps, déjà.

C'est dire l'ampleur de la lame de fond nostalgico-gérontophile qui submerge actuellement les medias.

Un retour dans le temps passé tel que le spectacle Politique a désormais des airs de vieux classiques du cinéma gore, du calibre d'un "Cannibal Holocaust", rien que ça, qui; comparé à la violence actuellement faîte à nos acquis sociaux; relèvait plus, finalement, de "Candy et Casimir aux pays des schtroumpfs gentils" que d'un film dans lequel les foutages de tripes à l'air succèdaient aux scènes d'émasculations artisanales, sans anesthésie.

Ainsi assiste-t-on, médusés, de la même manière que les premiers spectateurs du film sus-cités le furent alors, aux rites Peuplophage d'une étrange tribu méconnue, il y a encore peu, parce qu'agissant jusque là (beaucoup plus) dans l'ombre: les Blingblingos, directs descendants de celle des Décomplexos.

Et comme dans l'oeuvre originale, les scènes auxquelles assistent le public, incrédule, sont d'une rare violence:

Sécurité sociale empalée vivante;

DansTonCulLaSecu.jpg

Droit de grève dévoré vif;

YaBonLaGreve.jpg

Droit d'accès à l'Education pour tous allègrement violé;

TuLaSensMaGrossePrivatisation.jpg

Retraite par répartition joyeusement démembrée;

OldFood.jpg

Droit du Travail sur le point d'être englouti (accompagné de sa sauce, façon XIXème);

LeBouillon.jpg

L'avantage indéniable de la remise au goût douteux du jour de ce grand classique du gore étant qu'il n'y aura, cette fois, aucune polémique stérile: Les scènes en question étant belles (hem...) et bien REELLES!

Il semblerait d'ailleurs que celles-ci créent un émoi certain en Grèce, en Italie, en Angleterre et ailleurs encore, le remake de ce  chef-d'oeuvre du cinéma provoco-violent étant projeté en maints endroits.

La tendance revival connaissant un succès incontesté et incontestable, la reprise de "La guerre du feu" est donc, tout naturellement, fort attendue en V.F dans les mois qui viennent.

 

 

Patience...

 

14/11/2009

Liquidation MONSTRE, tout(e critique) doit disparaître!

Eric Raou(l)t, futur ministre de la pensée juste ET autorisée, vient d'interdire (au sortir d'un rêve humide de dictature décomplexée tant que débridée) l'usage des mots "Monstre(s)", "Streum(s)" (1), "Monstrueux" et "Monstrueusement" sur l'ensemble de son fief du Raincy.

Ainsi ne dira-t-on plus "C'était une fête monstre!" mais "J'ai croisé le prix Goncourt, hier soir!".

La phrase "Elle a un talent monstre!" sera remplacée (avantageusement) par "Elle ferait bien de respecter, enfin, son devoir de fermage de gueule réserve!".

Les sauvageons ("incontrôlables, mais faudra bien, quand même, qu'ils plient face aux flash-ballz, Mâ'ame Michu") des quartiers populaires devront également se soumettre à ce révisionnisme sémantique. "Ta soeur, c'est trop un streum!" étant désormais bannie, ceux-ci diront "Ta soeur, elle a trop des airs de Ndiaye!".

"C'est monstrueux!" se dira, désormais, "C'est excessif!".

"Je suis monstrueusement gêné..." se dira, dorénavant, "Je crois que je vais respecter mon devoir de réserve, vous avez raison, Eric ...".

Ces éléments de langage seront transmis à toutes les écoles de la ville, dès le Lundi 16 Novembre 2009, avec  invitation ordre aux fainéants gauchiss' enseignants de les appliquer immédiatement dans leurs lieux de propagande classes.

Par ailleurs, Eric (R)Ha-ouuuu (2) instaurera une journée de festivités communales baptisée "La Droite, c'est la vie et pis ta gueule!", durant laquelle un pantin (grandeur nature et en cire, c'est plus joli quand ça brûle) de Marguerite Duras sera jugé ET mis à mort en place publique,  pour ces mots désormais tristement célèbres: "La Droite, c'est la mort!".

 

 

Carnaval.jpg

 

(1) Monstre(s) en verlan (dialecte utilisé par les sauvageons, du Raincy et d'ailleurs, qui consiste à inverser; par esprit de rebellion, sans nul doute; les syllabes du bon et juste François, seule langue reconnue autorisée en Sarkozie).

(2) Ici, avec une bande de potes, virilement corrects:

 

09/11/2009

Sans sûr

"Il n'y a aucune censure".

Eric Besson, ministre des immigrés (mais loin, alors).

débat sur le net : NKM vs Besson
par LePostfr

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu