Avertir le modérateur

13/05/2012

Liberté, Egalité, Communautés

Evidemment, LA JOIE EST LA.

Nous venons de tourner la page de cinq années d'une casse sociale telle qu'elle n'avait plus été pratiquée en France depuis de TRES nombreuses années.

Accompagnée de l'arrogance et de l'incohérence stratégiquement nécessaires à sa mise en oeuvre, rendant particulièrement difficiles les combats à mener contre cette saloperie à l'état pur.

Pour autant, à l'image de la "gauchitude" du gouvernement qui va se mettre en place, cette joie là ne peut être, évidemment, que modérée.

Parce qu'Hollande et le parti "socialiste" ne paraissent évidemment pas être à la hauteur des pressions qui s'exerceront sur eux, et donc sur nous.

Parce que quoi qu'il en soit, ils n'entendent pas y résister avec la vigueur d'une véritable Gauche...

Et puis, surtout, parce que le gouvernement que nous allons foutre à la porte dans peu de temps, à force que d'avoir été se vautrer dans la fange de l'extrême-droite, laisse le pays dans un état bien pire que celui dans lequel il l'a trouvé.

Avec l'odeur de merde qui va avec.

La HONTE coupable d'être raciste, puisqu'il était encore évident, il y a peu, que souscrire à pareille idéologie relevait d'un archaïsme intellectuel proprement indéfendable, a été HABILEMENT et STRATEGIQUEMENT transformée en FIERTE revendiquée d'être plus français que "les Autres".

Revendiquée par les plus hauts représentants de la Nation, exaltée par ces pseudos défenseurs de la Patrie qui, agissant ainsi, déféquaient littéralement sur ces deux notions dont ils reniaient les fondements mêmes.

La Liberté, l'Egalité et la Fraternité souillées par ceux-là mêmes qui prétendaient en être les fervents défenseurs, en somme.

La Liberté réduite à celle de s'exprimer des pires raclures racistes.

L'Egalité résumée à celle d'être aussi cons les uns que les autres dans un communautarisme encouragé.

La Fraternité pratiquée, entre eux, des membres de chacune desdites communautés.

Point barre.

Parce qu'outre le fait d'avoir "décomplexé" un racisme déjà existant chez une partie des français dits "de souche"; et par là même, de permettre qu'il ne se répande à d'autres portions de cette même population qui ne partageaient pas jusque là les mêmes idées; la mise en avant permanente du "politiquement insalubre" a fini par avoir les mêmes effets au sein des tranches de population déclarées adverses.

Parmi lesquelles ils existaient, jusque là, les mêmes proportions d'imbéciles.

Mais dont le discours xénophobe, rendu apparemment légitime par la politique UMPFNiste de ces dernières années, a fini par se répandre, à échelle égale, au sein de ladite population.

En clair, et pour le dire plus simplement:

Pilier de la stratégie du sarkozysme, la tactique consistant à dresser les français les uns contre les autres a fonctionné à plein régime...

Particulièrement dans une période de "Grande Krise", dont l'une des caractéristiques est la nécessité absolue de désigner un Ennemi, un Responsable.

Absolue nécessité exploitée jusqu'au trognon par les divers groupuscules "crypto-fachos" et/ou "réaco-intégristes" qui ont bien compris qu'ils avaient là une "carte à jouer"...

Au sein desquels on n'entend plus désormais parler que de "rassemblement trans-mouvements", de "dépassement du clivage Gauche-Droite" et autres termes à la con trouvant écho auprès de leurs disciples, pauvres gens bouffés par l'angoisse plus à plaindre qu'a blâmer, se lançant dans le militantisme "dans l'urgence" et sans aucun "bagages".

Une manière assez grossière de tenter de rendre crédible le "gloubiboulga idéologique" dont ils abreuvent lesdits disciples, cibles priviligiées parce que victimes idéales...

La "convergences des brutes" est engagée, donc, et pas mal avancée, déjà.

Et pour ceux qui refuseront de choisir leur camp -ennemis désignés des deux factions parce que ne se reconnaissant dans aucune de leurs crétines horreurs- ne restera plus qu'à raser les murs.

Parce que, bien que l'Unité qu'ils appellent de tous leurs voeux n'aura pas lieu (trop de différences dans leurs haines respectives, malgré tout), il finira bien par se dégager, après diverses luttes intestines, deux factions.

Puisque c'est la condition même de l'existence de ce type de mouvements.

Il suffit de tendre l'oreille à n'importe quel coin de rue, dans la vraie vie, ou de parcourir le premier site un peu fréquenté sur le Ternet, pour constater la montée en puissance de ces racisme"s" et de ces intégrisme"s" de tous bords.

Ce qui explique sans doute mon aversion pour certains "néo-penseurs" du Net, expliquant tranquillement que "la lutte contre le racisme n'est pas une priorité".

Qu'il convient de lutter, avant tout, contre l'ultra-libéralisme et que, quasi-automatiquement, les problèmes liés au"x" communautarisme"s" disparaitront d'eux mêmes.

Cette théorie là me ferait bien rire si je ne pouvais m'empêcher de penser à une image un peu tordue:

Un zenti défenseur de la théorie sus-nommée expliquant aux racistes d'un bord et de l'autre que "Oui, mais bon, 'comprenez Camarades, l'Ennemi, c'est le Grand Kapital!", le tout au milieu d'abrutis haineux s'étripant joyeusement...

Et bien que j'ai longtemps partagé ce point de vue, il est temps désormais d'ouvrir les yeux,  les choses s'étant très nettement aggravées par rapport à l'époque durant laquelle ce type de raisonnement était encore valable. Et qu'il est temps, désormais, de VRAIMENT combattre ces malades là...

Ce qui n'empêche pas, d'ailleurs, de continuer, encore et toujours, de lutter contre les sources du mal en question.

Puisqu'évidemment, je n'en doute pas, les racines de ces saloperies là sont bel et bien économiques, et donc sociales, avant tout.

Mais continuer d'ignorer que les conséquences des inégalités dont on parle ici sont, dorénavant, devenues au moins aussi dangereuses que leurs causes, serait proprement suicidaire...




Saian supa crew - la preuve par 3 par Wouafam

10/06/2010

Rances purs

Ami voyageur des "Terres du Ouaib", toi qui entre ici, abandonne toutes cartésiennes convictions.

Défais toi, avant que de parcourir les lignes qui vont suivre, de toutes les rationnelles certitudes qui ont pu, jusqu'ici, forger ton âme.

Tu t'apprêtes, toi qui te tiens là; hésitant; à la frontière de ce monde, à pénétrer dans un sombre univers, où tout devient possible.

TOUT.

ABSOLUMENT TOUT.

De l'existence des elfes, créatures issues de la mythologie nordique, au retour des plus viles théories eugénistes, naguère développées, et parfois mises en oeuvre, par les hordes nazies, ivres d'idéologie raciste.

TOUT, te dis-je.

ABSOLUMENT TOUT.

Y compris l'odieux mélange de ces deux notions dont tu pensais, pour la première, qu'elle n'existait point, et dont tu étais viscéralement convaincu, pour la seconde, qu'elle ne pourrait JAMAIS PLUS venir souffler son insupportable et fétide haleine à la face de l'Humanité.

Sache, pourtant, qu'enfanté par âme plus noire que celle de Sauron en personne, cet improbable salmigondis est en train de prendre corps.

Sache, toutefois, qu'engendré par esprit plus fol que celui d'Himmler lui-même, cette répugnante union est sur le point d'être célébrée.

Le terrifiant périple que tu t'apprêtes à vivre débutera; et c'est là l'un des plus pernicieux atours de cette vicieuse invitation au voyage; par ce qui ressemble à une envoûtante escapade dans le fantastique univers de J.R.R Tolkien.

Ce que l'obscure volonté, qui meut l'ensemble du projet, ricanant dans l'ombre, s'efforce de te faire croire, afin que de t'attirer dans son antre.

Terrifiant périple, donc, qui te mènera initialement, en ces lieux.

Reconnais, intrépide aventurier, qu'aussi rompu aux stratégies de l'Ennemi que tu sois, le "paysage" peut paraître apaisant, lorsque l'oeil fatigué du voyageur ne s'y attarde point trop.

Admets qu'harassé par tes longues chevauchées, sur les innombrables et tortueux sentiers des "Terres du Ouaib", tu puisses être abusé par la douce mélopée qui s'ouït en ces lieux:

"Consommation responsable", "Détente", "Nature", "Produits de terroir", "Solidarité", "ASSOCIATION", ...

Reconnais itou que tu refuses également (et fièrement, d'ailleurs) de t' "(...)agenouiller devant l'autel de l'uniformisation et du matérialisme le plus forcené"...

Que toi de même, tu crois, de toute ta foi, en "un mode de vie alternatif", puisque tu as décidé, du fond de ton âme, de briser l'allégeance qui te liait au ténébreux Prince Kapitalism, le dévoreur de mondes. Et que tu souhaiterais "agir concrètement" de concert, puisque tu as décidé, vaillamment de te battre, toi aussi ...

 

 

Ami voyageur, saches cependant que tu es abusé, tout bonnement.

Que ce chant, ces paysages, ces images ne reflètent en rien l'immonde bête qui s'en pare.

Que ta colère t'aveugle et t'égare, et que ta fougue est sur le point de servir un bien sordide et répugnant Ennemi.

L'Ennemi.

Historique.

Eternel.

Que tu as cru légendaire, sans doute...

Détourne ton regard, voyageur. Plonge tes yeux dans les miens. Et suis les chemins qui s'y dessinent.

Les elfes que tu viens de découvrir appartiennent à la pire espèce (qu'il convient de pourfendre sans pitié aucune, en ces "Terres du Ouaib") :

Celle des elfes NOIRS (oui, cela devrait particulièrement leur seoir, et c'est grande joie que d'y penser...), particulièrement maléfiques.

De celle dont on ne peut comprendre les réelles motivations qu'en étudiant leur proche cousinée.

Celle des Desouche.

Autrement appelés Souchiens (tu prendras garde de bien prononcer ce terme de la langue Elfique, branche brune, d'un seul trait. Ce qui, dans l'inverse cas, est perçu comme une insulte, que l'on peut traduire, approximativement, par "Sous-Chiens". Reconnais que ce n'est point flatteur...).

Tu découvriras, à l'aune de telle étude, que les habitants du "Royaume des racines et des elfes", si paisibles et si peu belliqueux en apparence soient-ils, sont désignés chez les "sous-chiens" (aaaarh... Oui, il n'est point aisé de maîtriser cette langue prestement...) comme le peuple de la "Desouchière".

Comme se fera lumière, une fois l'oracle "Google" consulté, qu'il n'est nullement exagérance que de parler d'eugénisme, quant au mode de vie qu'ils prétendent développer. Et de vomitive idéologie, donc, inhérente au concept de "Race pure" qu'ils prétendent préserver.

Mais je vois, maintenant que tes yeux sont plongés dans les miens, que tu doutes de mes paroles.

Que tu me penses fou dans ma cabesse. Ou bien aveuglé par la colère. Ou encore simple disciple de la "philosophie gauchistodroitdel'hommiste", comme ils ont coutume de la désigner, dans cette langue qui leur est propre.

Mais, pour qui sait chercher, les signes foisonnent.

Car l'elfe noir est aussi intrinsèquement idiot que l'elfe blanc est naturellement bon. Au point qu'il parsème les "Terres du Ouaib" de multiples échos des funestes desseins qui l'anime:

 

 

 

Sois attentif jusqu'au bout, concentre-toi, même s'il est grande peine d'ouïr pareille sordideries.

Et lorsque leur chef évoque ici l'éducation de leurs petits elfes  (07:53), écoute le attentivement.

Avant que d'aller lire cette missive du sieur CSP.

Tu comprendras alors les raisons pour lesquelles le triste personnage s'exprimant sur "Radio Courtoisie" (sur laquelles s'est longtemps exprimé, et vomit sa haine s'exprime encore parfois l'un des leurs, d'une branche différente, celle des elfes masqués) évoque "(...)les carences du système scolaire, notamment en Histoire".

Tu prêteras également attention au fait que le nazillon chefaillon qui s'exprime là (12:08) évoque d'autres foyers d'un mal qui tend visiblement à se répandre.

Mais je pressens que tu doutes toujours.

Il est vrai que vouloir vivre entre elfes noirs, et éduquer les pitis zelfes noirs "comme il faut" ne fait pas de cette espèce, certes quelque peu particulière, des disciples du démon Himmler, comme l'évoquait initialement ce long texte (quasi-épique, pour le coup).

Certes.

Et c'est grande justerie de raisonnement, tout à ton honneur, que d'exiger preuves de pareilles accusations.

Chausse tes guêtres, voyageur, nous allons emprunter désormais des chemins particulièrement fangeux, dans lesquels les elfes noires s'ébrouent et se répandent quelque peu.

Je t'emmène désormais sur "Apocastase demain: Le Forum Identitaire, Ontique & Libertaire" où tu peux lire ceci, après une présentation du projet de blason de la "Desouchière":

"Proposition 4: "La signification du blason est la suivante: Au centre, un symbole européen connu de tous : la louve nourricière avec Remus et Romulus. Mon principal souci était d'utiliser une image clairement européenne pour symboliser la fécondité, la fécondité étant tout à la fois la fin et le moyen. Nous souhaitons perpétuer notre peuple, et c'est une "arme" relativement facile et à portée de tous (ou presque)."

Puis, plus loin, dans une boueuse déclaration de plus, à propos du projet, en général:

"C'est une "reserve" pour les blancs, conscient de la réalité quand à l'allogènisation de notre europe."

En poursuivant, prudemment, ton chemin, en page 2, tu trouveras également les termes de "refondation patrio-géniques".

Des termes (que les elfes noirs le reconnaissent ou non) qui font furieusement écho à la définition de l'eugénisme, tel qu'il fût défini au sein de l'Allemagne nazie, lequel visait à:

" (...)favoriser la fécondité des humains considérés comme supérieurs (politique nataliste, soutien familial, pouponnières..."

Voilà donc, ami voyageur, maintenant que tu es mis en garde, que cette pénible aventure touche à sa fin.

N'oublie pas de consulter l'oracle "Google" régulièrement.

Celui-ci t'indiqueras sans faillir, si tu sais lever le voile des mots, les lieux maudits, qui peuvent, à l'instar de ceux que nous venons d'arpenter, cacher les dangereux elfes noirs. Comme ceux qui sont longuement évoqués ici.

Qui te révèlera que les elfes démoniaques que tu viens de croiser n'hésitent pas à s'adresser directement à ta progéniture, en des espaces tels que le forum de "jeuxvidéo.com". Ou qui te permettra de découvrir que "Miniville", jeu en ligne apparemment inoffensif, compte des bourgades virtuelles au nom bien évocateur, pour un esprit désormais éveillé, tel que le tien...

Et il se peut qu'il t'indique également plus sereines places, de valeureux guerriers peuplées, à qui il conviendra de prêter main forte, en ces "terres du Ouaib", dont les elfes noirs aimeraient s'assurer la suprématie.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu