Avertir le modérateur

28/01/2011

Moubarak dégage!

Reçu par mail ce soir, ce message A DIFFUSER.

Ce qui est une piètre (bien que rigoureusement indispensable) contribution au combat du peuple égyptien, certes.

Mais qui permet tout de même (également) de chier dans les droites bottes de tous ceux qui veulent faire taire le(s) Peuple(s).

Et y'en a.

 

"La population a été placée sous le régime de l'état de siège gouvernemental. Le régime de Moubarak a interdit Facebook, Twitter, et tous les autres sites Internet populaires.

L'internet est complètement bloqué en Egypte.


Demain, le gouvernement va bloquer le réseau 3 de téléphonie mobile. Certaines informations précisent que même les lignes fixes de téléphonie seront coupées demain, pour éviter tout suivi des événements.

La ville de Suez est déjà en état de siège. Le gouvernement a coupé l'approvisionnement en eau et en électricité. Les gens, y compris les enfants et les personnes âgées souffrent là-bas. Les patients dans les hôpitaux ne peuvent pas obtenir des soins médicaux urgents. Les manifestants blessés gisent dans les rues et la police anti-émeute empêche les gens de les aider.

Les familles des manifestants tués ne peuvent pas obtenir le corps de leurs fils pour les enterrer. Même situation dans le nord de Saini (El-Cheikh ville zoyad) et dans l'ouest de l'Egypte (Al-slalom). La police anti-émeute a réprimé les manifestants à Ismaïlia, Alexandrie, Fayoum, Shbin Elkoum, et au Caire, la capitale, dans de nombreux quartiers de la ville.

Le gouvernement se prépare à la répression contre les manifestants dans toutes les villes égyptiennes. Ils utilisent des bombes de gaz lacrymogène, des balles en caoutchouc, des produits chimiques comme le gaz moutarde contre les manifestants.

Plusieurs manifestants ont été tués aujourd'hui par les véhicules blindés de la police anti-émeute. Des fonctionnaires en civil portant des couteaux sont venus intimider les manifestants. Des bandes armées déployées par le ministère égyptien de l'Intérieur errent dans les rues du Caire et mettent le feu ... pour diaboliser les manifestants et justifier les brutalités policières et la torture d'État.

Tout cela a eu lieu au cours des trois derniers jours lors des manifestations pacifiques au Caire et dans d'autres villes. Maintenant, avec le silence suspect des médias locaux et le manque de couverture des médias internationaux, Moubarak et son gang bloquent tous les canaux qui pourraient dire au monde ce qui se passe.

Les gens qui appellent pour leur liberté ont besoin de votre soutien et votre aide. Allez-vous leur donner un coup de main?

Les militants sont en train d'inonder le net (YouTube et autres sites) avec des milliers de photos et des vidéos montrant des tirs de la police anti-émeute sur les personnes désarmées. La police a commencé à utiliser des munitions contre les manifestants. Une jeune fille de 15 ans a été blessée et un autre homme de 25 ans a reçu une balle dans la bouche.

Rien de tout cela n'est apparu dans les médias, et il va se passer encore plus de choses demain. Allez-vous garder le silence? Allez-vous vous taire face à toutes ces actions inhumaines et la cruauté ?

Nous ne demandons pas grand-chose, juste la diffusion de ce qui se passe."



"The people in Egypt are under governmental siege. Mubarak regime is banning Facebook, Twitter, and all other popular internet sites Now, the internet are completely blocked in Egypt.

Tomorrow the government will block the 3 mobile phone network will be completely blocked. And there is news that even the phone landlines will be cut tomorrow, to prevent any news agency from following what will happen.

Suez city is already under siege now. The government cut the water supply and electricity, people, including, children and elderly are suffering there now. The patients in hospitals cannot get urgent medical care. The injured protesters are lying in the streets and the riot police are preventing people from helping them. The families of the killed protesters cannot get the bodies of their sons to bury them.

This picture is the same in north Saini (El-Sheikh zoyad city) and in western Egypt (Al-salom). The riot police is cracking down on protesters in Ismailia, Alexandria, Fayoum, Shbin Elkoum, and Cairo, the capital, in many neighborhoods across the city.

The government is preparing to crackdown on the protesters in all Egyptian cities. They are using tear gas bombs, rubber and plastic pullets, chemicals like dilutes mustard gas against protesters.

Several protesters today have been killed when the armored vehicles of the riot police hit them. Officials in plain clothes carrying blades and knives used to intimidate protesters. Thugs deployed by the Egyptian Ministry of Interior are roaming the streets of Cairo, setting fire on car-wheels as means of black propaganda to demonize protesters and justify police beatings and state torture.

All this has been taken place over the past three days during the peaceful demonstrations in Cairo and other cities. Now, with the suspicious silence of the local media and the lack of coverage from the international media, Mubarak and his gang are blocking all the channels that can tell the world about what is happening.

People who call for their freedom need your support and help. Will you give them a hand?

The activists are flooding the net (youtube and other sites) with thousands of pictures and videos showing the riot police firing on armless people. The police started to use ammunition against protesters. 15-year old girl has been injured and another 25 year old man has been shot in the mouth.

While nothing of these has appeared in the media, there is more to happen tomorrow. Will you keep silent? Will you keep your mouth shut while seeing all these cruelty and inhumane actions?

We don’t ask for much, just broadcast what is happening.
"

15/10/2010

France: Radicalisation du mouvement Etatico-patronalo-policier

En France, comme l'avaient prévu nombre d'observateurs, le mouvement en cours se radicalise.
L'envoyé spécial d'"Affreux, Sale, Bête et Méchant", nous a fait parvenir la retranscription intégrale (au péril de sa vie) d'un discours (secret) du chef des insurgés:
CheSarkovara.jpg

 

" Camarades dominants, Camarades patrons, Camarades banquiers, Chers bras armés et cervelles encasquées de la Révolution Ultra-Libérale,

Il est temps désormais, face à la surdité de la Rue, de radicaliser le mouvement.

Nous ne souhaitions évidemment pas en arriver là (ça coûte un bras, ces conneries), mais l'obstination du petit Peuple (de merde) nous y pousse inexorablement.

Son incapacité à comprendre que Nous, représentants et défenseurs de la classe dominante, ne renoncerons à aucun de nos fondamentaux acquis, les mènera à leur perte!

Gardez espoir!

Car comment imaginer, camarades, comment envisager; ne serait-ce qu'un instant; que ce formidable mouvement, initié naguère, ne prenne fin maintenant? Et que nous cessions, brutalement, de profiter du travail du petit peuple (de merde), faisant fructifier chaque centime d'euro que nous lui volons?

Ne pas voler le moindre centime d'euro qui peut l'être est tout simplement I-NEN-VI-SA-GEA-BLEEEEEEE, camarades!

C'est la ligne que nous suivons depuis toujours. Ensemble.

La destruction du système de retraite par répartition, engagée par nos aïeux, doit aller jusqu'au bout.

Le Capital ne renoncera pas!

Nous avions pourtant prévenu.

Le camarade Luc Chatel, ministre de la destruction de l'Ecole Publique, qui permettrait l'ouverture d'un nouveau marché à nos camarades directeurs d'écoles privées, avait pourtant été clair, lors de ses dernières déclarations: "manifester sur la voie publique est dangereux".

Face à l'obstination du petit peuple (de merde), je déclare solennellement, aujourd'hui que déplacer des poubelles sur la voie publique l'est devenu tout autant (bordel)!

Et je demande, également, solennellement, aux camarades CRS de ne plus tolérer que l'on puisse avoir l'apparente hauteur d'esprit de ne point répondre à leurs provocations.

La Lutte doit se radicaliser!

La Rue est sourde zéaveugle!

J'enjoins les camarades patrons, et plus particulièrement ceux des grands groupes, que nous avons toujours soutenu, au travers d'une politique sans cesse favorisant le Capital plutôt que le Travail du petit peuple (de merde), à durcir les intimidations contre les éventuels grévistes.

Je sais pouvoir compter en cela sur vos managers, qui ont opiniâtrement préparé le terrain en ce sens, formatant les esprits, façonnant ceux qui souhaitaient adhérer, et brisant ceux qui ne soutenaient pas la Révolution en marche.

Merci à eux.

J'appelle les camarades banquiers à maintenir la pression sur le petit peuple (de merde), au travers des nombreux outils qui ont été mis à leur disposition: découverts autorisés, agios, interdits bancaires, crédits en veux-tu, en voilà, et toutes ces armes affutées qu'ont pu leur fournir les artisans de la Révolution, afin que chacun des clients-salariés de leurs nobles établissements ne puissent mener quelque mouvement de grève que ce soit.

Camarades, unissons nos forces, Gloire au Capital, la Révolution Ultra-Libérale est sur le point de remporter l'une des batailles les plus importantes de toute son Histoire!

J'appelle, une nouvelle fois, les camarades CRS, à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que les manifestations à venir s'enveniment. Nos services de propagande travaillent, d'ores et déjà (et d'arrache-pied) afin de faire en sorte que ce soient les manifestants qui soient présentés comme dangereux.

Bien sûr, nous enverrons, de ci, de là, des agitateurs, dans le même but.

Et ce, dès les prochaines manifestations.

A bas le petit peuple (de merde), à bas les travailleurs!

Et vive la Révolution Ultra-Libérale, Vive la Nouvelle France et vive le Capital!"

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu