Avertir le modérateur

26/12/2010

Joyeux Noël. Evidemment.

Tous les ans, rituellement, parce qu'un type qui a fini sa vie sur une croix (entre deux brigands crucifiés itou) aurait changé la face d'un du Monde, on fête son anniversaire. Au mec. (Version longue ici.)

...

Bon.

...

Donc, puisque c'est rituel:

Joyeux Noël (*).

'Videmment.

Et il faut bien admettre que, cette année, même sur-protégé par un épais cuir de cynisme, tanné au soleil de la désillusion à force que de contempler, jusqu'à la nausée, l'absurdité du Monde qui refuse de changer (non, ce n'est pas facile tous les jours)... Cette année, donc, plus particulièrement, on a envie d'aimer tout le monde, de Piti Jésus à Piti Papa Noël, en passant par Toupiti Frederic Lefebvre (carrément).

C'EST NOEL, ON T'A DIT!

Le temps des contes merveilleux.

Et comment pourrait-on, anéfé, ne point se réjouir de voir tirer des griffes du choléra la maigre ribambelle de chérubins haïtiens, récemment (enfin) adoptés, en cette sainte terre d'accueil qu'est la patrie des droits de l'Homme?

Comment?

Hein?

C'est bien simple: On ne peut pas. Ce ne se peut. Ou alors tu n'es point humain.

Parce que, oui, 'videmment, les gamins qui viennent d'arriver sont mieux là que dans un pays ravagé par la misère (version longue ici bis).

Et parce que c'est Noël, aussi. Parce que ça tombe trop bien. Parce que c'est trop beau, point barre. Les médias te l'ont expliqué, répété, enfoncé dans le crâne à grands coups de dépêches et d'images plus alleluïesques les unes que les autres. Et tu es bien entendu prié de te joindre à la joie collective, une p'tite larme étant de bon goût, même, C'EST NOEL, MERDE! quand vas-tu enfin le comprendre?

A moins...

A moins que l'épais cuir sus-cité (quelque peu lyriquement) ne te protège des nocives radiations émises par ces attaques médiatiques répétées zéincessantes, et que nullement aveuglé par le leurre médiatico-politique qu'on t'agite sous le nez, tu n'aies été lire ça.

Et que, fatalement, l'esprit de Noël en ait méchamment pris un grand coup dans sa mignonne petite gueule, après pareille lecture.

Et que, du coup, les quelques larmes que tu as presque failli verser, emporté par la ferveur collective du moment, ne soient chassées par d'autres, vachement plus amères, puisque de rage abreuvées, en apprenant que la chasse aux haïtiens qui a repris a Cayenne sépare à nouveau des familles.

Des enfants de leurs parents.

Loin des caméras et de la Grand' Messe médiatique.

Comme le seront sans doute les mômes haïtiens sur-médiatisés de ces derniers jours, lors du premier contrôle de police qu'ils auront à subir, et pour lequel ils feraient bien d'avoir des papiers sur lesquels on les reconnaît facilement, la capacité de certains représentants des forces de l'ordre aux frontières de cette sainte terre d'accueil qu'est la patrie des droits de l'Homme étant inversement proportionnelle à leur certitude que "les noirs y' se ressemblent tous, chef! Faut reconnaît'! ".

Alors oui, bon:

Joyeux Noël (*). Evidemment.

Mais quand même...

 

TuVasEtreContentSaleGosse.jpg

 

 

Découvrez la playlist Jacques Dutronc
(Souhaiter "Joyeux Noël"  le 26 Décembre est, par ailleurs, un plaisir dont aucun athée fainéant ne devrait se priver).

30/06/2010

L'expert


"Ségolène Royal a déclaré, hier soir, sur TF1 : "Le système Sarkozy est aujourd'hui corrompu". Et bien entendu, à l'UMP, tout le monde s'indigne.

Eh bien, quand j'entends ça, je me dis que c'est surtout le système socialiste qui est perverti au sens où il a perdu ses repères. Qu'est-ce que ça veut dire, un parti qui est incapable de produire des idées, incapable de dire ce qu'il ferait dans un certain nombre de domaines et qui pratique une chasse à l'homme que je trouve honteuse ? Et songez au cocasse de la situation..."

E. Besson, RTL, le 30/06/2010

Oui, certes.

Comment ne point songer au "cocasse de cette déclaration la situation"?

Hein?

Comment donc ne point y songer, dis donc, Eric?

Et comment ne point penser, également, que le ministre en charge des camps de rétention et de l'Identité Nationale emploie sciemment les termes qui créeront, à coup sûr, un énième outrancier buzz, maladroit cache-fondement d'une République sévèrement, tant que régulièrement,  prise d'assaut par derrière?

En s'intéressant au fond, boueux, de l'affaire Bettencourt, plutôt qu'aux vagues remous qu' "on" tente de faire en surface?

 

Hehehe.jpg

 

09/11/2009

Sans sûr

"Il n'y a aucune censure".

Eric Besson, ministre des immigrés (mais loin, alors).

débat sur le net : NKM vs Besson
par LePostfr

05/11/2009

Guerre civile patriotico-musicale

Or, donc, voilà.
Point de blog qui ne se respectât sans une contribution au grand débat.

LE grand Débat.

Le Seul, l'Unique, celui tout DROIT sorti de l'esprit pathologiquement patriotique (encore que ce sentiment chez lui paraisse totalement feint, et définitivement empreint de manoeuvres bassement électorales) d'Eric Besson-tout-y-compris-et-surtout-notre-pantalon-pourvu-que-ça-buzze-et-fasse-voter-l'essstrême-drouate-pour-Nous.

D'autant plus, que le Chatel, ministre du bourrage de crâne de nos chères têtes blondes (mais pas que, au grand Dam de B. Hortefeux) de l'Education Nazionale, vient d'annoncer que les écoliers se joindront, la main sur le coeur (oui, c'est obligatoire), au grand Débat.

LE grand Débat.

Outre le fait que cette participation de dernière minute -qui fleure bon les jeunesses patriotiques sur le point d'être constituées- promet de belles perles, ("Eleve Michu, qu'entendez-vous par "Liberté, Egalité, Scooter ?"), celle-ci nous a définitivement convaincu d'y participer (Avec joie, même. Et la main sur le coeur, on t'a dit que c'était obligé, citoyen).

Tu commences à nous connaître, nous ne sommes pas qu' "Affreux, Sales et Méchants", nous sommes "Bêtes", également, voire surtout.

Ce qui nous contraint à réduire au strict minimum toute tentative de réflexion.
Ce qui peut avoir comme effet bénéfique (bien qu'involontaire), de ramener les débats, que nous tentons péniblement d'aborder, à l'essentiel.

Et l'essentiel, dans la question qui t'es posée par le maréchal Besson, Peuple de France, peut se poser en ces termes:
"C'est quoi donc qui fait qu'on est français, dis-donc, mon con?"

Un premier élément de réponse réside sans doute dans l'hymne nazionale.

Et justement, c'est là que le bât blesse.
Parce que la question de l'identité nazionale, traitée sous cette angle, risque bel et bien de donner naissance à une véritable guerre civile.
Et du coup, le (saint) but poursuivi par E. Besson la-garde-y-compris-face-au-FN, noble au départ (mais si, mais si, puisqu'on te dit que c'était sincère), de rassembler autour de cette fameuse identité française risque d'échouer, à l'instar de l'occupation, en son temps.

Parce que voilà, en matière d'hymne nazionale, tu as deux options:

La version barbe de trois jours, oeil vitreux mais plume géniale tant que subversive, et qui "redonne à la Marseillaise son sens initial".

OU

La version coupe de veuxch' playmobil, oeil hagard, d'admiration, qui ferait chanter n'importe quoi avec n'importe qui, pourvu que ça rapporte et vite (du cash en premier lieu, pour la chanteuse concernée, et des voix des nationaliss' pour le petit président, en second lieu).
(Cette version là, souviens-t-en, avait été précédée ou suivie, la chronologie importe peu, d'un "Ah qu'elles sont jolies les filles de Sarkozy!", par E. Macias, chanteur de Droite à l'oeil humide de cocker triste. Une grande marrade, entrecoupée de cris de rages, qui apaisa, un tant soit peu, la catastrophe nationale de cette soirée-là).

Et tu comprends aisément, à l'aune de cette analyse patriotico-musicale; même affreux, sale, bête et méchant que tu es de venir lire pareilles inepties; qu'entre les deux camps, point de paix possible.

Définitivement.

 

 

 

01/11/2009

Le côôôchemar a déjà commencé

 


"Affreux, Sale, Bête et Méchant" les a vu.
Pour nous, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'un site internet, alors que nous cherchions un raccourci (clavier) que jamais nous ne trouvâmes.
Cela a commencé par des documents compromettants diffusés sur le net, et par une équipe restée trop longtemps sans sommeil pour continuer de surfer.

Cela a commencé par l'élection d'une chose venue d'une autre galaxie.

 

 

 

Maintenant, nous savons que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine.
Nous savons que nous devons convaincre un monde incrédule que le côôôchemar a vraiment commencé.

La réalité, on te le dit depuis un moment, a définitivement dépassé la fiction.
Les preuves s'accumulent, ILS SONT PARMI NOUS!

Mais Dieu merci, nos agents nous ont signalé un défaut dans l'enveloppe humaine utilisée par les zenvahisseurs venus de la galaxie UMP060507, qui permet de les identifier à coup sûr:

Le majeur de celle-ci, pour une raison que nous ignorons, reste raide en permanence, comme le prouvent les documents suivants.


Eric Besson fait-il (encore) un doigt d'honneur à Canal+?
envoyé par LePostfr. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

 

Sarko_unef-320x452.jpg.png



Ne te laisse pas abuser par la désinformation ambiante, orchestrée par les médias, qui tente de prouver qu'il s'agit d'une raideur contextuelle.
Ou que celle-ci ne serait pas le fait exclusif des habitants de la galaxie UMP060507.

915912-1132055.jpg

 

Benoit-Hamon-doigt-d-honneur-Yann-Barthes.jpg



Et note bien, futur résistant, que la nouvelle version de l'enveloppe humaine utilisée par nos colonisateurs n'a corrigé que partiellement la faille de la première, puisque c'est l'index de l'E.T qui est raide:

 

 

xavier bertrand- reformes-retraites.jpg


Autre information capitale, leur chef, lui, doit se régénérer dans un caisson d'isolement lui permettant de retrouver l'atmosphère de sa planète d'origine (qui, dit-on, aurait une légère odeur de salle des marchés):

douchecapture1.jpg

douchecapture3.jpg

 

Dans le cas contraire, celui-ci se met à se comporter de manière particulièrement étrange, et répète, notamment, des phrases qu'il a déjà prononcées, sans même s'en rendre compte.

 




Ne te reste plus, terrien, maintenant que tu es dans le secret, qu'à te joindre à nous, et bouter l'ennemi hors de notre planète, puisqu'il menace notre sainte identité INTERNATIONALE.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu