Avertir le modérateur

18/05/2012

Alexandre... Alexandre... Le con qu'errait?

 

 

Alexandre Gabriac,

 

Le 18 Mai 2012, Alexandre Gabriac est toujours élu de la République Française, Conseiller Régional de la région Rhône-Alpes, sous l'étiquette "Non Apparentés".

Et ce malgré les efforts ridicules d'odieux gauchiss' complotant dans l'ombre, tentant désespérément d'entraver la marche, au pas, de ce véritable patriote vers un Renouveau Français (notamment), désormais indispensable tant que purificateur.

Lesquels n'hésitent pas, afin que d'atteindre leurs vils objectifs, à créer, de toutes pièces, toutes sortes de documents photographiques, tous plus truqués les uns que les autres dont celui-ci, affligeant:

 

alexandre gabriac,conseiller régional,rhône-alpes,fn,renouveau français,jeunesses nationalistes,mussolini,crémone,néo-fascistes,néo-nazis

 

Cet autre, scandaleux:

 

 alexandre gabriac,conseiller régional,rhône-alpes,fn,renouveau français,jeunesses nationalistes,mussolini,crémone,néo-fascistes,néo-nazis

 

Et celui-ci, à vomir:

 

alexandre gabriac,conseiller régional,rhône-alpes,fn,renouveau français,jeunesses nationalistes,mussolini,crémone,néo-fascistes,néo-nazis

 

Bien que, toutefois, la honteuse manipulation ne réside pas, concernant ce dernier, dans la production d'une photographie falsifiée, mais dans l'interprétation honteusement mensongère d'une simple fête d'anniversaire, entre amis.

Au cours de laquelle, comme l'explique Alexandre lui même, on utilise simplement le « symbole le plus répandu de l’humanité civilisée » pour se saluer les uns les autres.

Auquel il convient de répondre, d'ailleurs; c'est la moindre des choses; avec cette variante-ci:

 

alexandre gabriac,conseiller régional,rhône-alpes,fn,renouveau français,jeunesses nationalistes,mussolini,crémone,néo-fascistes,néo-nazis

 

Laquelle ne manquera pas, n'en doutons point, de flatter Alexandre, puisqu'il a l'air de s'y connaître, PROFONDEMENT, en matière de symbolique du Salut, dès lors qu'il s'agit d'échanges entre gens civilisés...

23/03/2011

Ils y pensent tous les matins. En se rasant.

Dire des candidats du Front National (alors même qu'on en fait partie) qu' "Ils ne sont globalement pas très intelligents, sauf quelques exceptions" est tout bonnement IN-JU-STE.

Avec tout le mal que la plupart d'entre eux se donnent, répétant, et ce jusqu'à l'écoeurement, le programme du Parti tous les matins devant la glace (en dépit, de surcroît, d'un léger "parasitage" dû à leurs turpitudes personnelles, si humaines, FiNalement):

 

 

Tsss.

IN-JU-STE, on te dit.

 

...

 

Mais tellement vrai.

Dans le frontd.

 

21/03/2011

Grand moment de finesse

Spéciale kassdédi à tous les politico-dégénérés qui ont voté pour les "En brun", dimanche.

 

Luis Rego, la journée d'un fasciste réquisitoire par susacacon

 

Saluons leur souplesse, tout de même, en premier lieu: Glisser son bulletin dans l'urne avec le bras tendu n'est pas donné à tout le monde...

Et reconnaissons leur sens de l'originalité, en second lieu: Habituellement, "la vague bleue" est censé nettoyer la merde.

 

BleuMarine.jpg

Pas la répandre.

 

 

03/09/2010

Souviens toi, la France libre...

 

 

 

"Le monde est une vraie porcherie
Les hommes se comportent comm'des porcs
De l'élevage en batterie
A des milliers de tonnes de morts
Nous sommes à l'heure des fanatiques
Folie oppression scientifique
Nous sommes dans un état de jungle
Et partout c'est la loi du flingue
Prostitution organisée
Putréfaction gerbe et nausée
Le Tiers-Monde crève les porcs s'empiffrent
La tension monte, les GI griffent
Massacrés dans les abattoirs
Brûlés dans les laboratoires
Parqués dans des citées-dortoir
Prisonnier derrière ton parloir

Et au Chili les suspects cuisent Dans les fours du gouvernement
En Europe les rebelles croupissent
Dans les bunkers de l'isolement
Un homme qui éclate en morceaux
Dynamité par des bourreaux
Des singes conduits à la démence
Beethov' devient ultra-violence
D'un côté l'système monétaire
De l'autre l'ombre militaire

Tout fini en règlement d'compte
A coup de schlagues le sang inonde
Flics armée
Porcherie
Apartheid
Porcherie
DST
Porcherie
Et l'enculé de gros Le Pen
Porcherie!!!


La Jeunesse emmerde le Front National!

La Jeunesse emmerde tous les Nazis

Jeunesse française, jeunesse immigrée, solidarité!


La jeunesse emmerde le Front National!
"

 

 

 

 

24/08/2010

Desouche History X

Lorsqu'ils ont expulsé les sans-papiers, je me suis tu parce que c'est moi qui les avais rageusement dénoncés, Ils creusaient le trou de Notre Sécu!

Lorsqu'ils ont expulsé les roms, je me suis tu parce que c'est moi qui les avais rageusement dénoncés, Ils nous volaient Notre rare boulot!

Lorsqu'ils ont expulsé les "demi-français du droit pénal", je me suis tu parce que c'est moi qui les avais rageusement dénoncés, Ils refusaient de s'intégrer!

Lorsqu'ils ont expulsé les parents d'enfants multirécidivistes, je me suis tu parce que c'est moi qui les avais rageusement dénoncés, Ils les éduquaient comme des cons!

Lorsqu'ils ont expulsé les enfants multi-récidiviste, je me suis tu parce que c'est moi qui les avais rageusement dénoncés, Ils allaient fatalement recommencer!

Lorsqu'ils ont eu fini, il n'y avait plus personne, ni rien à expulser, hormis cette RAGE aveugle et sourde qui m'étreignait.

Lorsqu'ils ont eu fini, j'ai rageusement expulsé ma cervelle hors de ma boîte cranienne, d'un bon coup de flingue. Elle n'a jamais permis à une quelconque réflexion de faire taire ma RAGE, et d'y voir clair, cette pute.

 

(Dernier texte d'Adolphe Baudler, poète (heureusement) méconnu, en réponse à celui attribué à Martin Niemöller, pasteur (heureusement) plus connu).



Extrait american history x
envoyé par HiD3f. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.


10/08/2010

L'Hideuse bête qui monte, qui monte. Doucement doussement mais Ssûrement SSûrement.

Ce qu'il y a de fascinant avec les gauchiss', c'est leur inextinguible propension à voir du fascisme PARTOUT.

L'arcade sourcilière d'un militant qui choit, malencontreusement, sur un tonfa; un ou deux déçès dont les circonstances sont un peu troubles, le hasard ayant voulu qu'ils surviennent à l'entrée ou la sortie d'un commissariat; un flashball qui dysfonctionne; une politique de chasse implacable et inhumaine aux sans-papiers d'immigration raisonnée et voilà le gauchiss' qui pousse alors des cris d'orfraie: "Police partout, Justisse nulle part!", rapport d'Amnesty International à l'appui (L'Organisation en question étant tenue, n'en doutons point, par des gauchiss'...)

Ce qu'il y a de désolant, en revanche, avec les gauchiss', c'est leur manque total d'humour.

Qui les prive cruellement du plaisir de rire des traits d'esprit et fines saillies de B. Hortefeux, en lesquels ils ne voient que l'expression d'un racisme longtemps tû, alors qu'il s'agit, en l'occurrence, d'une manière bien à lui (et pleine d'humour) de manifester sa camaraderie.

Carence sans doute congénitale qui les pousse à beugler "Fachooooooooo" lorsqu'il conviendrait de crier "Bravoooooooo!" alors que "Dédé Valentin" lançait  sa célèbre boutade: "On va s'faire bouffer, y' sont déjà dix millions".

Amusant, tout de même, comme ces gens sont étroits d'esprit.

Inquiétant, en revanche, que cette névrose obssessionnelle ne se transforme en psychose incontrôlable et socialement inadaptée.

Puisque, désormais, cette "phobie de la chemise brune et du bruit de bottes" se manifeste convulsivement, à l'occasion de chacune des déclarations et/ou de chacun des projets de loi du gouvernement FRANCAIS, qui pourtant, ne fait jamais QUE son TRAVAIL.

Tâche (ingrate) après tâche (ardue), comme ce devrait être (partout) dans la France de l'Ordre nouveau, jusque dans chaque (respectable) FAMILLE.

Avec une opiniâtreté et un dévouement qui force le respect, avec une ferveur quasi-mystique qui quasi-tire les larmes, dans le seul but de servir (corps et âme) notre (glorieuse) PATRIE.

Mais ça, les citoyens politiquement déviants sus-cités ne le voient pas, EUX!

Et retournent dans ces rassemblements, appelés manifestations, tant inutiles que bruyants (qui les exposent, en sus, à un juste retour de Tonfa, dans la gueule un accident bête d'arcade sourcilière) au lieu d'aller "Travailler plus, pour moins perdre (que les autres)".

Plus inquiétant encore, cette tendance à illustrer leur propagande gauchiss' par des vidéos violentes, honteusement alarmistes, qui illustrerait le fait que nos sociétés dériveraient lentement, bien qu'inexorablement, vers un type d'organisation sociale totalitaire, selon eux.

Rien que ça.

Et le gauchiss' d'alors hurler au retour de la brune pesste sur YouTube et autres plateformes de vidéos en ligne (tenues, également, par des gauchiss', n'en doutons point bis...).

Ces gens n'ont décidément aucun sens de la mesure. (Saint Sardou, Patron des artiss' engagés, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font...)

Ainsi en va-t-il du clip suivant, dont tout jeune FRANCAIS normalement constitué (et donc membre des "jeunes(ses UMPeriennes) populaires") se doit de prendre connaissance, afin que de mieux cerner l'étendue de la folie toujours grandissante qui étreint l'Ennemi, en ces temps où la Fransse est ENFIN droitement tenue:

 

M.I.A, Born Free from ROMAIN-GAVRAS on Vimeo.

 

Comment ne point voir dans ces images, censément dénonssiatrisses d'une actuelle dérive fascisante de nos sossiétés, un appel au crime forcedelordriçide?

(Parce qu'à bien y regarder, en outre, les Ssitoyens peu intégrés, capillairement, dans l'idyllique soSSiété qui nous est dépeinte ici, jettent tout de même des cocktails Molotov sur ce fier et flamboyant bus des "ForSSes de l'Ordre Nouveau". Peut-être même certain d'entre eux s'adonnent-ils au nomadisme, tractant des caravanes à l'aide de véhicule hors de prix, tout en ne suivant pas les mêmes routes que celle empruntées par les braves gens? Et comment savoir, en outre, si certains ne se sont pas rendus coupables du crime de polygamie...)

Voilà donc à quelles viles extrêmités en sont réduits ces dangereux ultra-terroriSSto-autonomes.

DénonSSer une soi-disante fascisation des eSSprits...

Sses gens n'ont déSSidément aucun sens de la "diSSipline soSSiale".

Que n'entendrions-nous pas, si l'un des ministres FRANSSAIS, membre de l'actuel parti au Pouvoir, venait à réellement tenir des propos dépourvus de la moindre hauteur d'eSSprit, du moindre recul un tant soit peu raisonné, sur des questions complexes, désignant au Peuple par la crise enragé, une portion de population plus démunie encore, contre laquelle diriger sa colère?

Que n'entendrions-nous pas, si l'un des ministres FRANSSAIS, membre de l'actuel parti au Pouvoir, venait à réellement tenir des propos xénophobes, populiSStes et nationaliSStes?

Que n'entendrions-nous pas, SSSSelui-SSi concluait telle allocuSSion par un habile clin d'oeil à l'extrême Droite, en un tonitruant:

"Moi, j'ai déSSidé de m'occuper des FRANSSAIS!"

 


Lefebvre : "Les étrangers, un problème majeur"
envoyé par Europe1fr. - L'info internationale vidéo.


Imaginez, itou, que l'un de nos brillants élus propose de déporter d'emprisonner les parents de mineurs délinquants.

Ou que le maire d'une importante (bien que fort vieilliSSante) ville FRANSSAISE, ultra vidéo-surveilléeprotégée, dans laquelle SSerait imposée un couvre-feu pour les mineurs, ne déclare qu'un voyou ne peut être FRANSSAIS.

Imaginez encore que le président de la République lui-même, malgré SSa formaSSion d'avocat, ne tienne des propos aberrants, au regard du Droit Constitutionnel, et ce, uniquement dans le but de flatter la partie extrêmement à droite de SSon électorat.

Ou que nombre de politiques au Pouvoir ne soient d'anSSiens membres d'un groupuSScule d'extrême-droite naguère particulièrement actif.

Ou que la campagne présidenSSielle, SSelle-là même qui mit N. SSarkozy au Pouvoir, n'ait peut-être été finanSSée par la riche héritière d'un empire économique, fondé par le chef de file d'un mouvement faSSiste...(*)

LorSSqu'il contemple, mi-amusé, mi-inquiet, la rage avec laquelle SSes agités gauchiSS' dénonSSent SSette SSoi-disant dérive totalitaire, tout FRANSSAIS NORMAL ne peut que se réjouir que la DEMOCRASSIE ne SSoit point menaSSée, dans les faits, en FRANSSE.

Et que SSes chimériques angoisses ne SSoient SSimplement que le fruit d'une dévianSSe idéologique gauchiSS'.

Car SSi SSes affabulations les plongent dans tel état, de quoi SSeraient-ils capables SSi cette montée du raSSisme d'Etat était réelle et avérée?

 

 

 

 

 

 

 

 

(*) Info dénichée chez cui-cui, oiseau gauchiss' de mauvaise augure dont le chant est constitué principalement de pépiements rouges, mais pas que.

22/03/2010

Barbie (la pouf'), Ken (le survivant) et les bisounours (roses)

Bonne nouvelle (ou pas), "Affreux, Sale, Bête et Méchant" a retrouvé Barbie.

Et contre toute attente, celle-ci a viré féministe (genre épilo-engagée).

Mauvaise nouvelle (ou pas), chez "Affreux, Sale, Bête et Méchant", ces retrouvailles inopinées furent l'occasion d'entrevoir, bien malgré nous, le plaisir subtil du meurtre (de blondasse, ou pas, à QI d'huître en tailleur Chanel).

Parce que comme prévu, elle est toujours aussi conne (cette pouf').

Mais engagée, tout de même, disions-nous.

Qu'au point qu'en cette Journée de la Femme du 8 Mars 2010, Barbie (la pouf') a pris sa plus belle plume (un petit Montblanc sans prétention, rose bonbon avec des pitites paillettes de diam's véritable, toutes mignonnes, offert par Ken son-ex-beau-gosse-chéri).

Et qu'avec celui-ci, Barbie (la pouf') a écrit l'INTEGRALITE du bulletin municipal spécial, publié en cette occasion, par la mairie du 7ème arrondissement (de Paris).

Parce qu'entre deux virées shopping-Dior/Chanel en cab' Audi rose bonbon, on peut très bien avoir une condition de Femme à défendre. T'vois, ma chérie?

Nous te conseillons la page 10, notamment. Sorte d'hybride monstrueux, fruit d'un croisement improbable entre "Gala" et "Le Figaro". Ou quelque chose dans ce(t infect) goût-là.

Et la dernière, celle de l'horoscope (si,si... Dans un bulletin municipal. Et à l'occasion de la Journée de la Femme. Si, si bis.) Véritable ode à la prostitution conjuguale (mais à condition de la pratiquer avec un mec du 7ème. Ok, les filles?)

Il est vrai qu'il était temps, qu'au nom de l'Egalité des sexes, Barbie (la pouf') s'engage en Politique.

Vu que son "ex" est tout de même chef de l'Etat depuis Mai 2007 maintenant. (Oui, c'est long, hein...)

Mais si.

Ken...

LE Ken.

Le Seul, l'Unique.

L'Homme, quoi. (D'aucuns seraient tentés de parler de "Survivant", en ce moment...)

Celui qui fait face à l'adversité avec ses 'tits muscles bandés.

"Oui-Oui, je vous promets, sur la tête à Dominique de Villepin, on a frôlé la catastrophe, mais on va s'en sortir les gars".

"Oui-Oui, je vous promets, sur la tête des Gandrange-Total-Conti, etc..., un recul du chômage est à venir."

"Oui-Oui, je vous promets, sur la tête de la Police Nationale, hein, qu'on va retrouver les coupables."

"Oui-Oui, je vous promets, sur la tête de la France terre d'accueil, je veux que partout dans le monde, les opprimés, les femmes martyrisées, les enfants emprisonnés ou condamnés au travail, sachent qu'il y a un pays dans le monde qui sera généreux pour tous les persécutés, c'est la France !"

"Oui-Oui, je vous promets, sur la tête des gauchos, on va moraliser le Capitalisme."

Nous pensions ces deux-là perdus à tout jamais. A pourrir au fond d'un vieux bac à jouets, refourgués à la Trocante ou Cash-Express, sacrifiés d'un mois difficile, parmi tant d'autres, contre espèces sonnantes et trébuchantes, bientôt converties en steack ED ou LIDL...

Mais ces retrouvailles, bonnes ou mauvaises, tu jugeras toi-même, ne furent rien comparées à notre étonnement de croiser les Bisounours, AU GRAND COMPLET, en cette soirée électorale du 21 Mars 2010.

Ceux-ci avaient pointé à nouveau le bout de leur petit nez (qu'ils ont mignon, forcément ), le 14 Mars au soir.

Souviens-toi:

La défaite de la Droite Extrême annoncée. La déferlante rose. Le retour de LA GAUCHE.

Et notre étonnement de s'accroître proportionnellement à la ferveur avec laquelle cette bande de peluches insipides fut accueillie, célébrée comme le remède à tous les maux engendrés par Barbie, Ken et leurs amis, le 21, une fois la "victoire" effective.

Parce que les bisounours n'ont plus de rose que leur pelage (qu'ils ont doux jusqu'à l'écoeurement).

Qui s'accorde méga-trop-bien avec le cabriolet rutilant de Barbie (la pouf'), ainsi qu'avec son stylo sus-décrit.

Ken (le survivant) et ses potes n'ont pas fini de se marrer.

Et toi de vendre des vieux trucs pour survivre. S'il t'en reste encore.

15/03/2010

21 Mars 2010

Le parti des abstentionnistes finalement identifié.

 

CeciNestpasUneAbsention.jpg

Et mobilisé.

11/03/2010

Fissa. Et c'est déjà beaucoup. Trop.

"Affreux, Sale, Bête et Méchant" te fait gagner du temps (et n'en perd pas, par la même occasion).

Voilà la couverture du dernier ... livre d' E. Zemmour.

 

 

Vertigo.jpg

 

Alors, toujours envie de le lire?

 

 

 

06/01/2010

"Z" le Zombie

z.jpg

Il est des lectures (sacrément) désagréables qui n'en sont pas moins nécessaires.
Ainsi s'est on obligé, chez "Affreux, Sale, Bête et Méchant" (et un peu maso, pour le coup), à aller promener notre souris (révulsée) sur le site du "Parisien", afin d'y subir lire une interview réalisée à l'occasion de l'arrivée d'Eric "C'était mieux avant" Zemmour, sur les ondes d'RTL, pour une chronique hebdomadaire, fort judicieusement intitulée "Z comme Zemmour".

Oui, "Z comme Zemmour" est un putain de bon titre (et ne doutons pas un instant, d'ailleurs, qu'il ne s'agira là, que du seul et unique point positif de ladite chronique).

D'une part, parce qu'il n'est point permis; lorsque l'on connaît le mépris qui anime le bestiau médiatique en question; de douter qu'au coeur de ses rêves les plus humides et les plus fous, Eric "Fuck la bien-pensance" Zemmour s'imagine endosser le costume du célèbre justicier (et surtout LE masque), afin d'aller griffer d'un "Z" rageur la grasse et ventripotente bedaine des zassistés, toutes catégories confondues, qui rongent littéralement la France, de l'intérieur (et accessoirement qui occupent également ENORMEMENT de place dans son esprit):

Fainéants Chômeurs, sans-abris (mais bon, "C'est quoi un mal logé?", mâ'ame Michu, huh?), immigrés (avec ou sans-papiers, de 2eme ou 3eme génération voire plus si affinités) et autres, en vrac, féministes dévirilisantes tant que castratrices, gauchos bien-pensants bobos, rappeurs débilisants, etc...

Eric "je n'aime personne sauf tant que ma patrie" Zemmour voit large, très large en matière de responsabilité quant à la déliquescence dans laquelle est plongée sa France chérie actuellement.
Et se pense investi de la sacro- sainte mission de se "battre contre le conformisme, le politiquement correct, dans le fond comme dans la forme"... Rien que ça.

(Au passage, note qu'un type qui dit être anti-conformiste, et qui exerce la profession de "Grand reporter" (rien que ça bis) au "Figaro" (rien que ça ter), ça a le mérite d'être plutôt drôle, déjà).

Donc, oui, la référence au justicier masqué est particulièrement pertinente. Et involontairement drôle, aussi.

D'autre part, il est -pour qui pousse le masochisme au point de chercher à savoir qui est réellement ce personnage rongé par la haine de tout ce qui ne lui ressemble pas- évident que "Z" avance masqué, et ce, depuis toujours.

Il s'agit là d'un vengeur masqué d'un genre bien particulier, sévèrement burné (et pas une tapette en collant à la Superman, culte névrotique de la virilité oblige):
Le héros de l'Exxxtrême Droite, celle-là même qui s'estime privée de toute liberté d'expression, et passe son temps à le dire, l'écrire, le brailler partout... Et qui voit en lui un héraut particulièrement intéressant en ce qu'il permet à leurs (nauséabondes) idées d'être relayées dans les medias qu'ils accusent de les bailloner...

Idées dont il parsème joyeusement sa première chronique (dont l'objet était un sondage du JDD, "Le classement des 50 personnalités préférées des français") où les références a "l'idéologie desouchienne" sont flagrantes, et le vocabulaire clairement emprunté à la rhétorique habituelle de ces "gens-là":
Les trois premiers ne sont "(...) Que des enfants d'immigrés..."; "(...) Les grands prêtres de l'anti-racisme" en prennent un coup au passage; et Zemmour de tenter de nous faire regretter avec lui le temps (béni) ou l'Abbé Pierre, "(...) français de chez français, chrétien depuis 1500 ans, comme la France, quoi!" (Bah oui, mon, con!) était le préféré des français, monsieur.

Allusions sémantiques relativement claires (tout de même), qu'on eût pu croire éclipsées par la (mini) polémique créée par les propos de Zemmour à l'égard de Mimi Mathy. C'est là. Notamment.

On pourra penser, à première vue, qu'il s'agit d'une énième de ses provoc' à deux balles, dont il a le secret.
Et force est de constater qu'hors de ces attaques réaco-exxxtrêmo droitistes dont il est coutumier chez Laurent "calembours à deux balles" Ruquier, personne ne s'intéresserait au vide intersidéral qui caractérise ce que "Z" a le culot de concevoir comme relevant d'une quelconque "pensée".

"Z" est donc tenu, afin que l'on se penche sur cette "pensée", de faire du bruit.
Et il le fait généralement très bien.

Mais il ne s'agit pas de cela uniquement, cette fois-ci, même si, évidemment, le (mini) buzz est bel et bien déclenché.

Mimi Mathy n'est pas uniquement attaquée dans sa "différence" pour faire parler de Zemmour.

Celle-ci avait déjà provoqué des réactions épidermiques au sein de la fachosphère.
, notamment.

Et sur un sujet qui leur tient particulièrement à coeur: le refus du "métissage". (Pour ceux qui ne parleraient pas desouche fréquemment, en gros, le "métissage", c'est la disparition du français pur jus. L'invasion des métèques par l'accouplement, la dilution du français de souche dans une nouvelle France multi-ethnique, etc... Oui, ces "gens-là" sont carrément perchés très haut. D'où la nécessité de bien savoir à quoi l'on a affaire avec "Z", leur principal porte-parole au sein des medias).

"Z" se paie donc le luxe, pour sa première daube radiophonique chronique sur RTL de:

  • Créer un buzz dégueulasse sur le dos d'une personne atteinte de nanisme;
  • Répandre tranquillement la bonne parole nationaliste;
  • Faire un petit big Up à ses potes, fanatiques de la dite parole.

Tiens, cadeau d' "Affreux, Sale, Bête et Méchant", nos deux commentaires préférés, sur le site des français de souche, quant à sa première intervention matinale:

"Zemmour encore et toujours au top !
Si on a sur fds.com des gens “introduits” dans le milieu , ce serait vraiment bien de faire une interview de lui.
"

Et notre favori parmi les favoris, réponse au précédent:

"“ce serait vraiment bien de faire une interview de lui.”
Tu veux tuer sa carrière?
Le Pen pourrait aussi le féliciter publiquement,ce serait radical!!!"

"Nanophobe", Zemmour?
Non.
Professionnel de l'agitation (sa seule compétence), oui.

Et défenseur et porte-parole d'un nombre certain d'idées d'extrême droite.

Assurément.

Mais ne le répetez pas, ca pourrait tuer sa carrière...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu