Avertir le modérateur

10/09/2010

On te file les CLEFS!

 

 

 

LA REPUBLIQUE EST EN DANGER!

APPEL A LA MOBILISATION!

 

Nous, citoyens, avons décidé de nous rassembler dans un mouvement dynamique et ouvert à tous afin de déclarer que la société qui nous est proposée aujourd’hui sous l’hyperprésidence de Nicolas Sarkozy ne nous convient pas. Profondément injuste et individualiste, elle favorise des comportements de soumission et d’adhésion autour du repli sur soi et de la peur de l’autre. La Liberté, l’Egalité et la Fraternité sont de plus en plus bafouées en France. Or, porter atteinte à ces valeurs, constitue un péril pour notre République.

La liberté est menacée!


Qu’en est-il des promesses de circuler librement en Europe ?

L’Europe des peuples n’a jamais existé, seule la libre circulation des biens et des capitaux fonctionne. Aujourd’hui un pas est franchi avec une politique de l’immigration qui chasse de son territoire non seulement des individus mais des communautés entières.

Qu’en est-il de la liberté de la presse ?

Nous assistons en France à l’instauration d’une pensée unique véhiculée par les medias, au contrôle de l’information par le gouvernement qui nomme lui-même ses directeurs et n’hésite pas à faire renvoyer les journalistes critiques du pouvoir.

La formation de citoyens éclairés et libres de leur pensée est-elle favorisée ?

L’école au fil des réformes tend à devenir dépendante des choix et idéologies politiques. Elle doit former au contraire des citoyens et non des consommateurs, clients ou télespectateurs.

La culture et les sports font de plus en plus les frais de politiques d’austérité et d’objectifs de rentabilité. La réforme des collectivités à venir va rétrécir encore le financement des projets conçus par les associations.


L’égalité est menacée!

 

L’égalité des citoyens va-t-elle encore de soi en France ?

L’Etat aujourd’hui tente de conforter et de banaliser l’intolérance et le racisme.

Le débat sur l’Identité nationale a été une volonté de définir les français et d’instaurer une hiérarchie entre eux . La déchéance de la nationalité est une façon de confirmer qu’il existe de bons et mauvais français, ceux d’origine étrangère et les autres. La question de l’égalité sociale est aussi fortement liée au débat sur la sécurité . Ne laissons plus personne se marginaliser et instaurons une politique ambitieuse de formation et d’emploi pour tous.

L’égalité entre les territoires est-elle un souci de notre gouvernement ?

Supprimer des services publics, ou les rendre indigents à force de les appauvrir servent une même finalité : renoncer au maillage des territoires de services de qualité et de proximité au nom de la rentabilité. C’est accroître les inégalités entre les territoires. La réforme des collectivités locales qui prévoit de créer de vastes métropoles renforcera ce processus et éloignera les citoyens des organes de décision du fait de la disparition des départements et des communes.

La répartition des richesses se fait-elle correctement ?

La crise financière est un prétexte pour faire payer encore plus salariés et contribuables. Il n’y a pas de fatalité : il faut revoir le partage des richesses produites. On ne peut pas laisser les profits s’accroître indéfiniment sans que notre peuple n’en soit bénéficiaire. Privilégions le progrès humain au lieu de l’enrichissement des grandes sociétés. Pourquoi cotiser plus longtemps pour les retraites alors qu’il n’y a plus de crise de la natalité, alors que les richesses produites retrouvent leur niveau d’avant la crise ?

 

La fraternité est menacée!


Notre système de santé est-il toujours aussi enviable ?

A travers les déremboursements et la dégradation de la prise en charge des maladies et des soins hospitaliers, nous nous dirigeons vers un système de santé où les malades et ceux qui souffrent devront payer davantage encore pour se soigner. C’est un abandon de l’esprit solidaire et mutualiste de nos systèmes sociaux.

La France respecte-t-elle les droits fondamentaux de l’être humain ?

Nous avons le devoir de dénoncer l’existence même et les pratiques de cet odieux « Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale » qui sont condamnées par la presse étrangère et par l’ONU elles-mêmes car elles sont une atteinte à la dignité de l’homme : pour faire du chiffre et respecter des quotas , on organise des rafles devant les écoles, on sépare les membres d’une même famille, on renvoie de force des familles entières dans des pays en guerre, on se glorifie de détruire des camps occupés par des centaines de « gens du voyage »!

La solidarité est-elle devenue un gros mot ?

Une société civilisée doit protéger les plus faibles : notre pays doit donner un statut aux travailleurs sans-papier pour qu’ils ne soient pas soumis à l’exploitation et à la misère, de la même façon qu’elle doit avoir une attention particulière envers ses travailleurs pauvres.

Les rapports entre les groupes et les individus ne peuvent être fondés sur la démagogie, la barbarie, la violence, le chauvinisme et l’étroitesse inculte. Disons-le haut et fort, résistons ensemble et, quelle que soit la diversité de nos approches politiques, soyons très nombreux à dénoncer et à construire l’indispensable riposte !

 

Le comité des Citoyens pour la Liberté, l'Egalité, la Fraternité et la Solidarité

 

REUNION PUBLIQUE LE MARDI 14 SEPTEMBRE A 18H30 au Café

« Chez Freddy » à LEDIGNAN (30350)

Contact : lesclefsdelarepublique@hotmail.fr

 

 

 

26/01/2010

EdShot

"(...)Le gouvernement soutient cette proposition de loi parce que nous considérons qu’il faut donner au salarié la liberté de travailler le dimanche comme il le souhaite".

Luc "NovlangueMan" Chatel,  "Sois libre mais ferme ta gueule, quand même.", Ed. PuKséGroPuksaPass.

18/12/2009

Récidive? Naaaaaan!

Ce serait être sacrément "Affreux, Sale, Bête et Méchant" que d'établir un quelconque parallèle entre le vol, (purement) sémantique, du slogan "Arbeicht macht frei" (et sa (quasi-littérale) traduction en "Le travail, c'est la Liberté"), perpétré lors de la campagne du candidat N.S, en 2007, ET le vol, (tout bonnement) physique, du panneau en fer forgé "trônant" à l'entrée du camp d'auschwitz, perpétré ce vendredi matin.

C'est dire s'il n'y a aucun; mais AUCUN, hein; rapport.
Evidemment.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu