Avertir le modérateur

24/01/2011

L'école du Krime

As-tu souvenance, ami lecteur, de notre mise en garde de naguère, quant à la propension de l'eSStrême droite à avancer masquée, y compris sur le Ouaib (mais pas que)?

"Manie" qui, si l'on y regarde bien, relève plus de la stratégie que de la propension, d'ailleurs.

Ainsi te décrivions-nous zalors, les joulis sites mignons tous pleins, emplis de joulis zelfes gentils et de merveilles toutes plus mièvres les unes que les autres travestissant, en fait, les propos et agissements des plus fêlés des nazillons du Ternet.

Ainsi révélions-nous, à cette occasion, les sombres desseins des nazillons en question, qui n'étaient, ni plus, ni moins, que de croître et se reproduire entre gens de race blanche, uniquement.

Voire plutôt européens.

Exclusivement, même.

Projet répondant, notamment, au doux nom de "La Desouchière", et porté par l'association "Des racines et des elfes".
(Tu noteras, après avoir consulté le long billet d'alors, que nombre de liens illustrant ce propos ont disparu, ce qui permet de souligner ici une autre habitude des gens d'eSStrême droite, a savoir celle de se barrer fissa quand tombent les masques).

Ainsi, en est-il du lien qui existait vers le forum "Apocastase demain: Le Forum Identitaire, Ontique & Libertaire" (tout un programme...) qui permettait à nos consanguins de pure race d'exprimer leurs eugéniques desseins de manière fort explicite, lesquels décrivaient "La Desouchière" comme:
"Une réserve pour les blancs", et parlaient de "refondation patrio-géniques" (tout un programme bis...)

Qu'importe ces liens brisés, quoi qu'il en soit, puisque la technologie est à ce point avancée qu'elle permet désormais de conserver l'ensemble de leurs échanges sur une bête clé USB.

Et il eût été dommage, tu en conviendras, forcément, de ne plus pouvoir jouir de pareille prose.

Comme il eût été dommage de ne point garder trace de l'interview de leur chef qui s'exprimait (entre autres joyeusetés) sur la déliquescence de l'Education Nationale, à laquelle il souhaitait remédier, le brave homme, par la mise en place d'une nazionale éducazion, digne de ce nom, et surtout, surtout, tout à la gloire de la grandeur des peuples européens.

Il eût été FORT dommage de ne point en garder trace, anéfé, puisque dans le cas inverse, nous n'aurions pu relier ces bruns sombres projets à leur mise en oeuvre, relativement récente, qui a donné naissance à cette saloperie cérébro-lavante qu'est "L'école des elfes".

Il faut en convenir, certes, le nazillon du web (et d'ailleurs) manque cruellement d'imagination. Et nous refait donc le coup du gentil nelfe, mignon tout plein, même si ton oeil désormais aguerri ne manquera pas de reconnaître l'hideuse face de la Bête, quand bien même celle-ci continuerait d'avancer masquée.

Et ne doutons pas, en outre, que la grande majorité des pauvres gosses confiés à ces grands malades nostalgiques du IIIe Reich le seront en toute connaissance de causes, leurs parents partageant sans aucun doute la même idéologie nauséabonde que les créateurs de l'association "Des racines et des elfes", fondateurs de "L'école des elfes".

Non, n'en doutons point.

Définitivement.

Mais l'habileté de ces webo-fascistes peut encore duper quelques parents, qui pourraient ne voir aucune malice chez ces elfes là lorsque ceux-ci écrivent (sur leur jouli petit site mignon tout plein avec plein des chères têtes BLONDES en photos) qu' "(...) il faut encore rappeler que l’école est devenue l’objet d’un investissement idéologique fort discutable, comme le montrent par exemple les derniers programmes d’Histoire, où la préoccupation, a priori légitime, pour la « diversité » de l’Humanité cache bien mal une tentative de diluer toute référence à la civilisation de l’Europe dans un bouillon global et d’introduire par la même occasion le nouveau concept de « gouvernance », qui s’oppose aux fondements de la vie démocratique, tels que les ont énoncés nos anciens Grecs. Hélas, bien d’autres initiatives vont dans le même sens, dès l’école primaire, comme par exemple les ridicules tentatives pour initier les plus jeunes élèves à des langues parfaitement exotiques dont ils ne retiendront rien. Mais tous savent que la prétendue « ouverture sur le monde » n’est que le paravent des grands intérêts économiques mondialisés qui cherchent à détruire toutes les entraves territoriales et, dans le domaine politique, la justification du laisser-aller et du déclin des exigences intellectuelles."

Ces parents là (dont le propos n'est pas de savoir s'ils sont simplement naïfs et/ou indécrottablement tant que niaisement profondéments aveugles "gentils") ne doivent pas se leurrer:

Non, il ne s'agit pas d'une simple association d'aide aux enfants en difficulté scolaire, remettant (à tort ou à raison) en cause les méthodes de l'enseignement public.

Oui, vous êtes bien, en vous rendant sur le site de "L'école des elfes", sur le point de prendre contact avec ce qu'il reste d'une poignée d'allumés, continuant à rêver de domination de la race blanche, par quelque moyen que ce soit.

Sortez du site en question.

Et faîtes tourner l'info:
Les fachos font (aussi) la sortie des écoles...

 

10/06/2010

Rances purs

Ami voyageur des "Terres du Ouaib", toi qui entre ici, abandonne toutes cartésiennes convictions.

Défais toi, avant que de parcourir les lignes qui vont suivre, de toutes les rationnelles certitudes qui ont pu, jusqu'ici, forger ton âme.

Tu t'apprêtes, toi qui te tiens là; hésitant; à la frontière de ce monde, à pénétrer dans un sombre univers, où tout devient possible.

TOUT.

ABSOLUMENT TOUT.

De l'existence des elfes, créatures issues de la mythologie nordique, au retour des plus viles théories eugénistes, naguère développées, et parfois mises en oeuvre, par les hordes nazies, ivres d'idéologie raciste.

TOUT, te dis-je.

ABSOLUMENT TOUT.

Y compris l'odieux mélange de ces deux notions dont tu pensais, pour la première, qu'elle n'existait point, et dont tu étais viscéralement convaincu, pour la seconde, qu'elle ne pourrait JAMAIS PLUS venir souffler son insupportable et fétide haleine à la face de l'Humanité.

Sache, pourtant, qu'enfanté par âme plus noire que celle de Sauron en personne, cet improbable salmigondis est en train de prendre corps.

Sache, toutefois, qu'engendré par esprit plus fol que celui d'Himmler lui-même, cette répugnante union est sur le point d'être célébrée.

Le terrifiant périple que tu t'apprêtes à vivre débutera; et c'est là l'un des plus pernicieux atours de cette vicieuse invitation au voyage; par ce qui ressemble à une envoûtante escapade dans le fantastique univers de J.R.R Tolkien.

Ce que l'obscure volonté, qui meut l'ensemble du projet, ricanant dans l'ombre, s'efforce de te faire croire, afin que de t'attirer dans son antre.

Terrifiant périple, donc, qui te mènera initialement, en ces lieux.

Reconnais, intrépide aventurier, qu'aussi rompu aux stratégies de l'Ennemi que tu sois, le "paysage" peut paraître apaisant, lorsque l'oeil fatigué du voyageur ne s'y attarde point trop.

Admets qu'harassé par tes longues chevauchées, sur les innombrables et tortueux sentiers des "Terres du Ouaib", tu puisses être abusé par la douce mélopée qui s'ouït en ces lieux:

"Consommation responsable", "Détente", "Nature", "Produits de terroir", "Solidarité", "ASSOCIATION", ...

Reconnais itou que tu refuses également (et fièrement, d'ailleurs) de t' "(...)agenouiller devant l'autel de l'uniformisation et du matérialisme le plus forcené"...

Que toi de même, tu crois, de toute ta foi, en "un mode de vie alternatif", puisque tu as décidé, du fond de ton âme, de briser l'allégeance qui te liait au ténébreux Prince Kapitalism, le dévoreur de mondes. Et que tu souhaiterais "agir concrètement" de concert, puisque tu as décidé, vaillamment de te battre, toi aussi ...

 

 

Ami voyageur, saches cependant que tu es abusé, tout bonnement.

Que ce chant, ces paysages, ces images ne reflètent en rien l'immonde bête qui s'en pare.

Que ta colère t'aveugle et t'égare, et que ta fougue est sur le point de servir un bien sordide et répugnant Ennemi.

L'Ennemi.

Historique.

Eternel.

Que tu as cru légendaire, sans doute...

Détourne ton regard, voyageur. Plonge tes yeux dans les miens. Et suis les chemins qui s'y dessinent.

Les elfes que tu viens de découvrir appartiennent à la pire espèce (qu'il convient de pourfendre sans pitié aucune, en ces "Terres du Ouaib") :

Celle des elfes NOIRS (oui, cela devrait particulièrement leur seoir, et c'est grande joie que d'y penser...), particulièrement maléfiques.

De celle dont on ne peut comprendre les réelles motivations qu'en étudiant leur proche cousinée.

Celle des Desouche.

Autrement appelés Souchiens (tu prendras garde de bien prononcer ce terme de la langue Elfique, branche brune, d'un seul trait. Ce qui, dans l'inverse cas, est perçu comme une insulte, que l'on peut traduire, approximativement, par "Sous-Chiens". Reconnais que ce n'est point flatteur...).

Tu découvriras, à l'aune de telle étude, que les habitants du "Royaume des racines et des elfes", si paisibles et si peu belliqueux en apparence soient-ils, sont désignés chez les "sous-chiens" (aaaarh... Oui, il n'est point aisé de maîtriser cette langue prestement...) comme le peuple de la "Desouchière".

Comme se fera lumière, une fois l'oracle "Google" consulté, qu'il n'est nullement exagérance que de parler d'eugénisme, quant au mode de vie qu'ils prétendent développer. Et de vomitive idéologie, donc, inhérente au concept de "Race pure" qu'ils prétendent préserver.

Mais je vois, maintenant que tes yeux sont plongés dans les miens, que tu doutes de mes paroles.

Que tu me penses fou dans ma cabesse. Ou bien aveuglé par la colère. Ou encore simple disciple de la "philosophie gauchistodroitdel'hommiste", comme ils ont coutume de la désigner, dans cette langue qui leur est propre.

Mais, pour qui sait chercher, les signes foisonnent.

Car l'elfe noir est aussi intrinsèquement idiot que l'elfe blanc est naturellement bon. Au point qu'il parsème les "Terres du Ouaib" de multiples échos des funestes desseins qui l'anime:

 

 

 

Sois attentif jusqu'au bout, concentre-toi, même s'il est grande peine d'ouïr pareille sordideries.

Et lorsque leur chef évoque ici l'éducation de leurs petits elfes  (07:53), écoute le attentivement.

Avant que d'aller lire cette missive du sieur CSP.

Tu comprendras alors les raisons pour lesquelles le triste personnage s'exprimant sur "Radio Courtoisie" (sur laquelles s'est longtemps exprimé, et vomit sa haine s'exprime encore parfois l'un des leurs, d'une branche différente, celle des elfes masqués) évoque "(...)les carences du système scolaire, notamment en Histoire".

Tu prêteras également attention au fait que le nazillon chefaillon qui s'exprime là (12:08) évoque d'autres foyers d'un mal qui tend visiblement à se répandre.

Mais je pressens que tu doutes toujours.

Il est vrai que vouloir vivre entre elfes noirs, et éduquer les pitis zelfes noirs "comme il faut" ne fait pas de cette espèce, certes quelque peu particulière, des disciples du démon Himmler, comme l'évoquait initialement ce long texte (quasi-épique, pour le coup).

Certes.

Et c'est grande justerie de raisonnement, tout à ton honneur, que d'exiger preuves de pareilles accusations.

Chausse tes guêtres, voyageur, nous allons emprunter désormais des chemins particulièrement fangeux, dans lesquels les elfes noires s'ébrouent et se répandent quelque peu.

Je t'emmène désormais sur "Apocastase demain: Le Forum Identitaire, Ontique & Libertaire" où tu peux lire ceci, après une présentation du projet de blason de la "Desouchière":

"Proposition 4: "La signification du blason est la suivante: Au centre, un symbole européen connu de tous : la louve nourricière avec Remus et Romulus. Mon principal souci était d'utiliser une image clairement européenne pour symboliser la fécondité, la fécondité étant tout à la fois la fin et le moyen. Nous souhaitons perpétuer notre peuple, et c'est une "arme" relativement facile et à portée de tous (ou presque)."

Puis, plus loin, dans une boueuse déclaration de plus, à propos du projet, en général:

"C'est une "reserve" pour les blancs, conscient de la réalité quand à l'allogènisation de notre europe."

En poursuivant, prudemment, ton chemin, en page 2, tu trouveras également les termes de "refondation patrio-géniques".

Des termes (que les elfes noirs le reconnaissent ou non) qui font furieusement écho à la définition de l'eugénisme, tel qu'il fût défini au sein de l'Allemagne nazie, lequel visait à:

" (...)favoriser la fécondité des humains considérés comme supérieurs (politique nataliste, soutien familial, pouponnières..."

Voilà donc, ami voyageur, maintenant que tu es mis en garde, que cette pénible aventure touche à sa fin.

N'oublie pas de consulter l'oracle "Google" régulièrement.

Celui-ci t'indiqueras sans faillir, si tu sais lever le voile des mots, les lieux maudits, qui peuvent, à l'instar de ceux que nous venons d'arpenter, cacher les dangereux elfes noirs. Comme ceux qui sont longuement évoqués ici.

Qui te révèlera que les elfes démoniaques que tu viens de croiser n'hésitent pas à s'adresser directement à ta progéniture, en des espaces tels que le forum de "jeuxvidéo.com". Ou qui te permettra de découvrir que "Miniville", jeu en ligne apparemment inoffensif, compte des bourgades virtuelles au nom bien évocateur, pour un esprit désormais éveillé, tel que le tien...

Et il se peut qu'il t'indique également plus sereines places, de valeureux guerriers peuplées, à qui il conviendra de prêter main forte, en ces "terres du Ouaib", dont les elfes noirs aimeraient s'assurer la suprématie.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu