Avertir le modérateur

17/03/2012

Bonheur programmé

En 2010, les employés de Foxconn -sous prétexte d'être sous-payés et surexploités, ces ingrats- mettaient en doute l'E-VI-DENT bonheur que l'Ultra-Libéralisme apporte à TOUTES et TOUS, en TOUS lieux, TOUS temps TOUTES circonstances, c'est L'ENTIERE ET TOUTE ABSOLUE Vérité (Ta gueule).

Certains ayant même une fâcheuse tendance à sauter par la première fenêtre venue, afin d'ouvertement manifester les doutes en question, l'entreprise était contrainte de faire signer à ceux, encore en vie, un engagement à ne point se suicider.

Solution contraignante et relativement peu efficace, qui avait surtout l'incontestable défaut de rendre peu crédible le discours, mondialement et socialement généralisé, du "Capitalisme, ce Bonheur pour TOUS, pis c'est tout" (Ta gueule, on vient de te dire).

En 2012, Foxconn a trouvé LA solution:


500 000 ouvriers seront remplacés par des robots.

Les robots, ça ne s'angoisse pas de manière affreusement ingrate quant à ses fins de mois, ça ne doute pas des évidents bienfaits apportés par le Progrès Capitaliste et, cerise sur le gâteau, ça n'ouvre même pas les fenêtres.

Puisque ce n'est pas programmé pour ça (et un robot est autrement plus aisé à programmer qu'un salarié, faut r'connaît' ).

Enfin, avantage considérable, les 500 000 ouvriers privés de boulot pourront se suicider, chez eux, pour ceux qui auront encore un toit, sans engager la responsabilité de Foxconn.

Si CA, c'est pas du progrès,
ta gueule, à la fin.

30/05/2010

Maximus Cynicus

L'Ultra-libéralisme, qui rend heureux tout plein, se développe à vitesse grand V ("Vvvvvvvvvvvvvvv", un peu le son que produit le corps d'un salarié fendant l'air après qu'il ait sauté du énième étage d'une tour de Foxconn), en ce grand pays néocapitalobienkexcoco qu'est devenu la Chine.

Une révolution industrielle avec exode rural et esclavagisme moderne, joyeusetés notoires qu'ont connu, en leur temps, une partie des grandes puissances européennes.

Révolution, donc. Certes.

Mais en plus vite. Vachement plus vite. Imagine.

Et en plus cynique, du coup. Foutrement plus cynique. Imagine Bis.

Au point que, tiens toi bien (et ne te penche point comme ça, au-dessus du vide)- certaines sociétés en plein "Baoum économique"; en ces contrées qui concurrencent, de manière non-libre et faussée, nos "NéoLibéros locaux" à nous; de gentils zentrepreneurs (qui n'ont qu'un souci, qu'un but, qu'un Graal dans la vie, celui de rendre heureux tout plein leurs zemployés) tentent de faire signer à leurs salariés un engagement contractuel de ne point se suicider.

Et reconnais que la bonté d'âme desdits patrons n'a pas de limite, puisqu'il serait tout de même ballot de ne point profiter du système néo-libéral et des conditions de vie idyllessques qu'il engendre NATURELLEMENT.

Reste un problème. De taille.

Comment punir le salarié ne respectant pas l'avenant qu'il vient de signer.

Hein?

Comment?

Comment don' qu'y fait le système pour châtier ceux qui ont l'outrecuidance de ne pas respecter leurs engagements?

Comment don' qu'y fait pour prouver à TOUS que même LA MORT n'est pas l'unique moyen d'échapper à son Amour?

Faudra-t-il en passer par la profanation de leurs sépultures, faudra-t-il traîner leurs dépouilles en place publique afin que de réveiller d'éduquer les (sur)vivants et leur faire comprendre que "Non, même pas la peine de songer ne serait-ce que penser qu'on peut échapper au BONHEUR!" ?

Faudra-t-il?

"Oui, et comment Bertrand!" répondront à coup sûr les fous furieux cyniques mêmes qui ont pondu pareille clause des contrats en question.

D'autant que ça développera l'activité des fossoyeurs (hausse de 100% de l'activité inhumatoire, faudra bien enterrer les restes MAIS business is busines), ça boostera velu l'activité des sociétés chargées de l'entretien des voies de communication, lesquelles feront exploser les ventes des sociétes commercialisant les détergents adéquats (le cadavre de salarié qui respecte pas sa clause, ça dégueulasse sèvère la voirie, c'est connu MAIS business is business), etc...

Puisqu'on te dit que, quel qu'en soit le coût, ce système rend heureux tout plein.

C'est comme ça.

C'est "comme les lois de la pesanteur".

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu