Avertir le modérateur

11/03/2010

Fissa. Et c'est déjà beaucoup. Trop.

"Affreux, Sale, Bête et Méchant" te fait gagner du temps (et n'en perd pas, par la même occasion).

Voilà la couverture du dernier ... livre d' E. Zemmour.

 

 

Vertigo.jpg

 

Alors, toujours envie de le lire?

 

 

 

17/02/2010

Protéger et servir ta gueule, ingrat!

Français (véritable), réjouis-toi, l'Histoire est en marche!
Tu devrais d'ailleurs entendre poindre le doux son de ses bottes, si tu tends l'oreille.
Et cela ne manquera, nous n'en doutons point, de te plonger dans un état extatique, toi qui attendais cela depuis des siècles.

Rien ne t'empêche d'ailleurs, à cette occasion, d'entonner joyeusement, et dans une sincère ferveur patriotique, l'hymne nazional (chéri). Non sans avoir préalablement embrassé, (oui, tu peux mettre la langue, ce jour est historique, te dit-on) le saint drapeau, fier emblème de notre Patrie (chérie).
Libre à toi de te caresser, également, nous ne te jugeons pas. Et comprenons que cela te remue à ce point.

Figures-toi, français (véritable), que ta poulice (chérie), dernièrement fort décriée, alors même qu'elle cherchait simplement à faire (honnêtement) son travail, est sur le point, d'être enfin reconnue. Voire aimée.

Oui, carrément.

Est arrivé, enfin, le temps où les droits-de-l'hommiste-bobo-gauchiss' vont taire, à tout jamais, leurs critiques dégoulinantes d'idéologie communiss'.

Certes E. Zemmour, ton héros, sera contraint de se trouver un credo différent pour ses brillantes et éclairées chroniques matinales.
Mais ne tremble point. Les combats à mener contre la bien-pensance sont légions. Eric Z., ton vengeur masqué, a de beaux jours devant lui.

Ainsi, comme tu le sais, les hordes d'étrangers continuent-elles de déferler sur notre patrie (chérie), invasion encouragée, je ne te l'apprends pas, par la politique humaniste (il l'avoue lui-même, le pleutre!), et donc intrinsèquement laxiste, d' E. Besson.


Oui, tu as raison, vivement qu' A. Soral prenne la tête du ministère...

N'as tu point noté, français (véritable), qu'un tendre rapprochement s'opère, ces derniers jours, particulièrement, entre les civils (jusque là zinsoumis) et ta poulice vénérée?

Comme un début de communion.
Comme une osmose naissante.

Les preuves se multiplient, pour qui sait les voir.
Et nous ne doutons point de tes capacités, en ce domaine, toi l'un des derniers résistants clairvoyants, en ce monde déliquescent, au sein duquel se terre la femme voilée, à l'ombre (menaçante) des minarets (qui pullullent).

Tu ne manqueras pas de t'émouvoir du fait que les forces de l'Ordre (Nouveau) n'hésitent plus à participer, avec force joie, aux riantes festivités de la population. (De quelque nature qu'elles soient, d'ailleurs, les manifestations sportives étant également une occasion de s'aimer, TOUS).

Tu constateras, la larme à l'oeil, que la poulice (chérie) défend, corps et âmes, le droit du Peuple à accéder, librement, à la Culture, et notamment au septième art (quand bien même canettes, sandwichs et enfants n'ayant rien à faire dans une salle obscure se dresseraient contre elle).

Tu noteras, avec toute l'émotion légitime que te procureras ce constat, que celle-ci n'hésitera pas à venir chez toi, sur ton propre ordinateur, afin de te montrer la voie des sites fréquentables, et te protéger des autres, tel un bon patriarche, sévère mais juste, veillant sur sa progéniture avec bienveillance et amour.

Tu seras touché, en ton petit coeur bleu-blanc-rouge, que celle-ci n'hésite plus à venir en aide aux parents démissionnaires, afin de corriger, avec amour aussi, et toujours, les comportements déviants, et ce, dès leurs plus tendres années, des enfants de la République (Nouvelle).

Le Pays (tant aimé) ne pourra continuer à être aveugle et sourd à ces grands élans d'amour (encore, et encore).
Enfin.

Français (véritable), oui, réjouis-toi, l'Histoire est bel et bien en marche!
Au pas.

Vive la France (Surveillée Protégée), vive la Poulice (De la pensée Chérie), vive l'Ordre (Rétabli Nouveau)!

 

 

 

[Edit de 21h00 et des bananes: Tu ne manqueras point également, ami de l'Ordre, de t'esbaudir du fait que la poulice nous aime à ce point qu'elle vienne jusque chez nous, en de forts matinales heures; du genre de celles auxquelles ont lieu les perquisitions; afin de s'assurer que nous avons de SAINES lectures, de DROITS amis et d'ACCEPTABLES opinions. Tant d'Amour était, il y a encore peu, inenvisageable...]

 

06/01/2010

"Z" le Zombie

z.jpg

Il est des lectures (sacrément) désagréables qui n'en sont pas moins nécessaires.
Ainsi s'est on obligé, chez "Affreux, Sale, Bête et Méchant" (et un peu maso, pour le coup), à aller promener notre souris (révulsée) sur le site du "Parisien", afin d'y subir lire une interview réalisée à l'occasion de l'arrivée d'Eric "C'était mieux avant" Zemmour, sur les ondes d'RTL, pour une chronique hebdomadaire, fort judicieusement intitulée "Z comme Zemmour".

Oui, "Z comme Zemmour" est un putain de bon titre (et ne doutons pas un instant, d'ailleurs, qu'il ne s'agira là, que du seul et unique point positif de ladite chronique).

D'une part, parce qu'il n'est point permis; lorsque l'on connaît le mépris qui anime le bestiau médiatique en question; de douter qu'au coeur de ses rêves les plus humides et les plus fous, Eric "Fuck la bien-pensance" Zemmour s'imagine endosser le costume du célèbre justicier (et surtout LE masque), afin d'aller griffer d'un "Z" rageur la grasse et ventripotente bedaine des zassistés, toutes catégories confondues, qui rongent littéralement la France, de l'intérieur (et accessoirement qui occupent également ENORMEMENT de place dans son esprit):

Fainéants Chômeurs, sans-abris (mais bon, "C'est quoi un mal logé?", mâ'ame Michu, huh?), immigrés (avec ou sans-papiers, de 2eme ou 3eme génération voire plus si affinités) et autres, en vrac, féministes dévirilisantes tant que castratrices, gauchos bien-pensants bobos, rappeurs débilisants, etc...

Eric "je n'aime personne sauf tant que ma patrie" Zemmour voit large, très large en matière de responsabilité quant à la déliquescence dans laquelle est plongée sa France chérie actuellement.
Et se pense investi de la sacro- sainte mission de se "battre contre le conformisme, le politiquement correct, dans le fond comme dans la forme"... Rien que ça.

(Au passage, note qu'un type qui dit être anti-conformiste, et qui exerce la profession de "Grand reporter" (rien que ça bis) au "Figaro" (rien que ça ter), ça a le mérite d'être plutôt drôle, déjà).

Donc, oui, la référence au justicier masqué est particulièrement pertinente. Et involontairement drôle, aussi.

D'autre part, il est -pour qui pousse le masochisme au point de chercher à savoir qui est réellement ce personnage rongé par la haine de tout ce qui ne lui ressemble pas- évident que "Z" avance masqué, et ce, depuis toujours.

Il s'agit là d'un vengeur masqué d'un genre bien particulier, sévèrement burné (et pas une tapette en collant à la Superman, culte névrotique de la virilité oblige):
Le héros de l'Exxxtrême Droite, celle-là même qui s'estime privée de toute liberté d'expression, et passe son temps à le dire, l'écrire, le brailler partout... Et qui voit en lui un héraut particulièrement intéressant en ce qu'il permet à leurs (nauséabondes) idées d'être relayées dans les medias qu'ils accusent de les bailloner...

Idées dont il parsème joyeusement sa première chronique (dont l'objet était un sondage du JDD, "Le classement des 50 personnalités préférées des français") où les références a "l'idéologie desouchienne" sont flagrantes, et le vocabulaire clairement emprunté à la rhétorique habituelle de ces "gens-là":
Les trois premiers ne sont "(...) Que des enfants d'immigrés..."; "(...) Les grands prêtres de l'anti-racisme" en prennent un coup au passage; et Zemmour de tenter de nous faire regretter avec lui le temps (béni) ou l'Abbé Pierre, "(...) français de chez français, chrétien depuis 1500 ans, comme la France, quoi!" (Bah oui, mon, con!) était le préféré des français, monsieur.

Allusions sémantiques relativement claires (tout de même), qu'on eût pu croire éclipsées par la (mini) polémique créée par les propos de Zemmour à l'égard de Mimi Mathy. C'est là. Notamment.

On pourra penser, à première vue, qu'il s'agit d'une énième de ses provoc' à deux balles, dont il a le secret.
Et force est de constater qu'hors de ces attaques réaco-exxxtrêmo droitistes dont il est coutumier chez Laurent "calembours à deux balles" Ruquier, personne ne s'intéresserait au vide intersidéral qui caractérise ce que "Z" a le culot de concevoir comme relevant d'une quelconque "pensée".

"Z" est donc tenu, afin que l'on se penche sur cette "pensée", de faire du bruit.
Et il le fait généralement très bien.

Mais il ne s'agit pas de cela uniquement, cette fois-ci, même si, évidemment, le (mini) buzz est bel et bien déclenché.

Mimi Mathy n'est pas uniquement attaquée dans sa "différence" pour faire parler de Zemmour.

Celle-ci avait déjà provoqué des réactions épidermiques au sein de la fachosphère.
, notamment.

Et sur un sujet qui leur tient particulièrement à coeur: le refus du "métissage". (Pour ceux qui ne parleraient pas desouche fréquemment, en gros, le "métissage", c'est la disparition du français pur jus. L'invasion des métèques par l'accouplement, la dilution du français de souche dans une nouvelle France multi-ethnique, etc... Oui, ces "gens-là" sont carrément perchés très haut. D'où la nécessité de bien savoir à quoi l'on a affaire avec "Z", leur principal porte-parole au sein des medias).

"Z" se paie donc le luxe, pour sa première daube radiophonique chronique sur RTL de:

  • Créer un buzz dégueulasse sur le dos d'une personne atteinte de nanisme;
  • Répandre tranquillement la bonne parole nationaliste;
  • Faire un petit big Up à ses potes, fanatiques de la dite parole.

Tiens, cadeau d' "Affreux, Sale, Bête et Méchant", nos deux commentaires préférés, sur le site des français de souche, quant à sa première intervention matinale:

"Zemmour encore et toujours au top !
Si on a sur fds.com des gens “introduits” dans le milieu , ce serait vraiment bien de faire une interview de lui.
"

Et notre favori parmi les favoris, réponse au précédent:

"“ce serait vraiment bien de faire une interview de lui.”
Tu veux tuer sa carrière?
Le Pen pourrait aussi le féliciter publiquement,ce serait radical!!!"

"Nanophobe", Zemmour?
Non.
Professionnel de l'agitation (sa seule compétence), oui.

Et défenseur et porte-parole d'un nombre certain d'idées d'extrême droite.

Assurément.

Mais ne le répetez pas, ca pourrait tuer sa carrière...

 

10/11/2009

Guerre des g(l)an(d)gs

"La France a peur" disait en 1976, Roger Gicquel (l'homme qui naquit triste).
"Nos banlieues ne sont plus sûres, mâ'ame Michu" pourrait écrire en 2009, Eric Zemmour (l'homme qui naquit réac').

Après qu'il eut constaté qu' "Affreux, Sale, Bête et Méchant"  n'avait que très peu de moyens (tant intellectuels que financiers), ce dernier refusa (catégoriquement et définitivement); alors que nous le sollicitions (admiratifs et quasi transis d'amour), toute idée même de collaboration avec nous.
La vexation passée (d'autant qu'un refus de sa part -en matière de collaboration- semble extrêmement rare, note bien), il fallut bien que nous trouvâmes une solution (dans ta face, Eric, le passé simple. Tu regrettes, hein? Tu regrettes, oui. Amèrement même...)

Aucun autre grand reporter socio-philosophe penseur des pages "Société" du "Figaro" n'ayant daigné illuminer ce blog de ses éclairantezéjustes analyses, nous avons fait avec ce que nous avions sous la main.

C'est donc Charles-Gilles de la Trombinière (rencontre impromptue, tant que charmante, du dernier séminaire  "Alcoolisme ou Journalisme, il faut choisir" auquel nous ayons assisté), pigiste pour "Le Parisien" (et "Détective", des fois, précise l'intéressé) qui s'y colle:

 



"DANS L'ENFER DES GANGS DU 9-2, PLONGEE DANS UNE GUERRE URBAINE:

 

En banlieue parisienne, la guerre des gangs fait rage.

L'honneur bafoué d'un membre d'entre eux (Pierre Sarkozy, dit "Mc P.S") serait à l'origine d'une rixe entre deux bandes rivales, la "TDOEMF", "Les trop des oufs à l'Elysée, mon frère", connue également des services de poulice sous le nom de "Neuilly représente", et la "SCPP", bande moins connue des dits-services, jusqu'ici.

Les deux factions rivales s'opposent violemment, après que le chef du "TDOEMF" ait réclamé à la "SCPP" le versement de 10 000 euros à "Mc P.S".
Pratique usuelle, dans ce milieu, où l'emprise d'un gang sur un territoire se mesure, en grande partie, aux "contributions" qu'il parvient à extorquer à ses concurrents.

Tentative d'intimidation qui intervient peu de temps après "La guerre de la Défense", comme l'ont appelé les services de poulice spécialisés, chargés de suivre l'évolution de ces véritables guerillas urbaines entre bandes organisées, qui se disputent les terres neuilléennes et ses alentours.

Ce qui inquiète particulièrement nos vénérables fonctionnaires de l'Ordre, est la dernière provocation de "Zébulon Staïly", qui aurait été jusqu'à "taguer" (1) le fief de ses ennemis, la MJC de Neuilly.
Le sauvageon se serait, de surcroît, fait photographier par ses "Homeboys" (2), photos envoyées à Marc Guez dit "VynileMan", chef de la SCPP.

Une provocation qui pourrait bien mettre le feu aux poudres.
"Affreux, Sale, Bête et Méchant" a pu se procurer le cliché en question.

 

SarkoTag.jpg

 

Bien que de mauvaise qualité, la photographie en question confirme indubitablement qu'il s'agit bel et bien de "Zébulon Staïly", chef du "TDOEMF". Nul doute n'est possible, "il y était et il l'a fait, le boss", prouvant qu'il n'est pas un "Mytho" (3) et qu'il a bien des "Yeucous" (4), comme le disent, employant un langage bien à eux, ses "Homeboys" (2).

La poulice craint le pire quant à la suite, l'affrontement armé entre les deux clans paraissant inévitable.
Une preuve supplémentaire, s'il en fallait, que l'insécurité progresse INEXORABLEMENT dans les banlieues françaises.

 Charles-Gilles de la Trombinière pour ASBM, en direct du 9-2.

 

 

(1) Action d'écrire ILLEGALEMENT sur un mur, avec un marqueur de calibre certain, généralement dérobé à la supérette du coin.

(2) Membres du gang, généralement détenteur d'un casier judiciaire épais.

(3) Menteur pathologique. De banlieue. Généralement.

(4) Parties génitales. Généralement hypertrophiées à force de sollicitation manuelles incessantes, particulièrement chez les rapeurs. Eric Zemmour en parle très bien d'ailleurs, dans sa dernière OEUVRE : "Sous-culture et gonades" aux Editions "C'était mieux avant!".

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu